icon 0
icon Recharger
rightIcon
icon un livre d'histoire
rightIcon
icon Déconnexion
rightIcon
icon Télécharger l'appli
rightIcon
Chapitre 48
No.48
Nombre de mots : 1720    |    Mis à jour : 30/12/2021

Chapitre 10Mortels et immortels 2.0

— Damon, si tu savais comme j’ai honte !

— Mais pourquoi, voyons ? Tous ces humains étaient plus que volontaires. Certains, auxquels tu as goûté le samedi, sont même revenus ce dimanche.

— Mais sans savoir réellement ce que je leur faisais. Aucun d’entre eux n’avait conscience que je me nourrissais de leur sang. Sans compter que Zaleska m’a expliqué la signification de cette histoire de pipe. Je me sens salie. C’est comme si j’étais une ribaude.

— Ce n’est pas comme si cela s’était produit. C’était juste une analogie, faute de comparatif valable. Nous savons tous que…

— Ils ne peuvent pas vraiment aimer les vampires ?

— La plupart d’entre eux, si… Et, tu serais bien étonnée de savoir combien de ces jeunes filles voudraient se faire embrasser par un immortel et recevoir ce que les fans ont baptisé l’étreinte.

— L’étreinte ?

— Le baiser qui transmet la vie éternelle, le vampirisme.

— Ces mortels sont trop romantiques. La réalité est…

— Trop déprimante à tes yeux. Mais tout est une question de perception. Pour celui qui t’envie, il y a l’absence de maladies, de vieillesse, la longévité. Pour toi qui en bénéficies, c’est la contrainte alimentaire et l’ennui de ces nuits qui se succèdent à l’infini… Chacun se rend malheureux en se désespérant de ne point posséder ce qu’il convoite. À moins que…

— À moins que ?

— À moins qu’il ne comprenne que le bonheur c’est de jouir chaque jour de ce que l’on a ou de ce que l’on peut

Relevé de compte

Bonus à réclamer dans l'application

Ouvrir