icon 0
icon Recharger
rightIcon
icon un livre d'histoire
rightIcon
icon Déconnexion
rightIcon
icon Télécharger l'appli
rightIcon
Chapitre 13
No.13
Nombre de mots : 1271    |    Mis à jour : 30/12/2021

Quelques instants plus tard, tout le monde se rassemblait autour de la grande table en chêne. Cette dernière dominait par sa masse une large pièce rectangulaire aux poutres apparentes, visiblement en chêne elles aussi. Les murs étaient construits en pierres massives, partiellement dissimulés par des tapisseries onéreuses représentant des batailles des temps jadis. Un chandelier magistral pendait du plafond et jetait mille feux qui se jouaient des motifs colorés des soieries et autres brocarts. Damien s’attendait presque à ce que cet éclairage soit constitué de cierges. Mais ceux-ci avaient été remisés depuis belle lurette et des ampoules électriques remplissaient leur office à la grande surprise de Mircea qui demeurait bouche bée. Bizarrement, un seul couvert avait été dressé, à contrario il y avait suffisamment de verres pour cinq convives. Vlad esquiva la question qui pendait aux lèvres de Damien en annonçant :

— Mes filles, mon épouse et moi-même avons déjà dîné. Mais nous vous tiendrons compagnie afin de pouvoir discuter et faire plus amples connaissances. Je vous en prie, prenez place ici, et Mircea là, juste en face de vous.

Enfin, voici la déesse de la maison, ma chère et tendre femme, Mina.

En regardant la femme qui arrivait avec un plateau en mains, Damon eut une impression de « déjà vu » qui, de toute évidence, ne concernait pas le rôti saignant abondamment piqué d’ail accompagné de salade et de pommes de terre sautées.

— Excusez-moi Madame, mais maintenant que je vous vois juste à deux pas de moi, j’ai l’impression de vous avoir déjà croisée quelque part.

— Jeune homme, si c’est votre méthode habituelle de drague, elle est bien éculée, n’est-ce pas Vlad19. Vous risquez en outre de décevoir ma belle-fille et d’enrager mon époux qui est jaloux comme un tigre, ou devrais-je plutôt dire un dragon20

— Non, non, je vous assure, votre visage ne m’est pas inconnu.

— Vous lisez, Damon ? Des romans de vampires peut-être ?

— Mais oui, c’est cela ! J’aurais dû percuter. C’est bien vous sur les quatrièmes de couverture. Vous êtes Mina Stoker la romancière. Génial ! J’ai dévoré tous vos bouquins, je suis un vrai fan. Si j’avais su cela, je les aurais emmenés pour les faire dédicacer. Je comprends mieux à présent les prénoms de vos personnages, vous vous êtes inspirés de votre famille. Vlad, Zaleska, Mircea et Mina… Comment n’ai-je pas réalisé plus tôt ? J’ai l’impression de rêver.

— En réalité, depuis mon mariage avec Vlad mon nom est Basarab, Mina Basarab pour vous servir. Mina Stoker est un nom d’emprunt, mon nom de plume, un hommage au célèbre auteur irlandais.

— Bien, maintenant que les présentations sont terminées… Grommela Vlad tout en s’acharnant sur le sommelier en de vaines tentatives d’ouvrir une bouteille de Bourgogne grand cru qui s’obstinait à lui résister. Enfin, victorieux de son combat œnologique, il goûta le vin. Puis, satisfait, il emplit les verres de chacun en commençant par celui de Mina et en terminant par le sien.

— Ne vous inquiétez pas, si vous avez encore soif j’en ai bien d’autres, du même cru et du même millésime, dans ma cave.

Relevé de compte

Bonus à réclamer dans l'application

Ouvrir