icon 0
icon Recharger
rightIcon
icon un livre d'histoire
rightIcon
icon Déconnexion
rightIcon
icon Télécharger l'appli
rightIcon
Chapitre 41
No.41
Nombre de mots : 1508    |    Mis à jour : 30/12/2021

Chapitre 9La fête des vampires

Contrairement aux Basarab qui portaient fièrement les cheveux longs, tel un étendard de leurs quartiers de noblesse, leur hôte avait ses cheveux noir coupé fort court, à l’escuelle38. Nicolas avait le corps élancé, mais non musclé, et les traits fins de l’intellectuel. Mortel, il avait été à la fois juriste, philosophe, écrivain public et alchimiste. Dans le Paris des quatorzième et quinzième siècles, où il avait vécu, il avait étonné plus d’un contemporain par sa surprenante longévité. Longévité qui après le décès de son épouse, Pernelle, s’était accompagnée par une absence de vieillissement et même, selon certains observateurs, d’un rajeunissement.

Vlad ignorait pour quelle raison Marcuccio avait fait de Nicolas son disciple pour le quatorzième siècle, car le plus ancien représentant connu de leur espèce ne transformait qu’un mortel par siècle. Marcuccio manquait-il de temps pour trouver un meilleur candidat ? Sans doute que non. Nicolas avait du charme, du savoir, une remarquable intelligence et une fortune impressionnante sans être le fruit d’une de ses familles aristocratiques qui, à cette époque, tenaient le haut du pavé. Cette réussite hors du commun avait sans nul doute convaincu le vampire qu’il serait un initié de toute première qualité. À son tour, le Spartiate avait persuadé l’alchimiste d’accepter la transformation dans les derniè

Relevé de compte

Bonus à réclamer dans l'application

Ouvrir