icon 0
icon Recharger
rightIcon
icon un livre d'histoire
rightIcon
icon Déconnexion
rightIcon
icon Télécharger l'appli
rightIcon
Chapitre 42
No.42
Nombre de mots : 1393    |    Mis à jour : 30/12/2021

Nicolas avait réellement l’air dépité en évoquant cette expérience désastreuse. Secouant la tête comme s’il espérait que cela ferait s’évanouir tous ses souvenirs, il reprit la visite :

— Le troisième est un fanatique religieux, une espèce de décérébré sanguinaire. Pour les humains, c’est un danger mortel, pour les nôtres c’est un horrible gaspilleur du précieux nectar vital. Franchement, le consommer sera faire preuve d’un bon sens de l’économie des ressources.

Le dernier est un flic véreux, corrompu et violent. Voilà un bel assortiment pour tenir le temps de votre installation.

Damien s’inquiéta à juste titre et émit une objection pertinente :

— Mais personne ne va-t-il s’étonner de leurs disparitions ?

— Chaque année rien qu’en France il y a près de cinquante mille disparitions signalées, un quart d’entre eux ne sont jamais retrouvés… et personne ne soupçonne pour autant notre existence.

Deux exemples : le troisième individu est officiellement parti en Syrie. Il sera bientôt considéré comme mort sous les bombes de la coalition. Entre-temps, il n’aura pas terrorisé de populations, il n’aura pas égorgé des journalistes ou des gamins trop amateurs de foot. Il allait mourir de toute façon, nous épargnons bien des vies de mortels en nous servant de lui. Le quatrième individu est prétendument en fuite après que ses turpitudes aient été publiées dans la presse nationale.

Informations et désinformations ce sera ton job sous peu Damien, si j’ai bien compris mon vieil ami Vlad.

— Merci, Nicolas, tu es un ami précieux ! Et quant aux autres modifications que je t’ai demandé ? Vlad avait profité de ce que Damien resta bouche bée en comprenant enfin ce que le clan attendait de sa maîtrise de l’informatique pour reprendre le fil de la conversation.

Plus pour se donner une contenance que par souci de la réponse, le jeune initié demanda néanmoins :

— Et les deux autres ?

— Le dealer, c’est la version habituelle, une victime de la guerre des gangs. Pour le pédophile, il vient de partir pour un long voyage vers des destinations exotiques… un long voyage avec un aller simple.

— Fascinant ! prononça Damien sur un ton empreint d’admiration. Il découvrait les arcanes du monde souterrain des immortels. Nicolas n’en avait pas encore terminé avec la visite guidée des lieux. Aussi, d’un geste et d’une phrase, il invita tout un chacun à reprendre le « trajet-découvertes ».

— Suis-moi, Vlad… Je pense que ta famille et toi serez agréablement surpris par la suite.

L’autre cave en face de la première servait de cellier. Les murs de côtés étaient garnis d’étagères sur lesquelles étaient disposées des nourritures humaines variées. Des jambons fumés pendaient au plafond. La paroi du fond soutenait des rangées de bouteilles de vin, essentiellement des crus de Bourgogne et quelques tonneaux, dont un foudre de taille massive.

Nicolas fit glisser ses doigts sur le métal peint du cercle extérieur du tonneau gigantesque. Ce mouvement déclencha un mécanisme soigneusement dissimulé qui provoqua l’ouverture du démesuré récipient vinicole.

À l’intérieur du tunnel de bois ainsi dévoilé, il activa un interrupteur faisant, tel Prométhée, jaillir la lumière dans une autre pièce secrète. Celle-ci était également voûtée et en pierre et possédait les mêmes équipements d’aération que la précédente.

Cette fois point de cachots, mais plusieurs tables et chaises de bureaux ainsi qu’une série d’ordinateurs et d’écrans. Les câbles de connexions électriques ou de réseaux étaient réunis en faisceaux, fixés au sol et protégés par un gainage de sécurité. Sur les murs, outre des écrans de surveillance et des armoires électriques, étaient disposées des racks d’armes automatiques et des étagères métalliques pour les boîtes de munitions.

Relevé de compte

Bonus à réclamer dans l'application

Ouvrir