icon 0
icon Recharger
rightIcon
icon un livre d'histoire
rightIcon
icon Déconnexion
rightIcon
icon Télécharger l'appli
rightIcon
Chapitre 279
Mon petit frère est beau, n'est-ce pas
Nombre de mots : 1408    |    Mis à jour : 04/04/2021

Jaime et Francisca savaient ce que leur fille avait fait à Ángela, alors elle a adouci son ton : « Je vous en supplie, nous quitterons la ville J après que Nita se sera rétablie. Laissez-la partir s'il vous plaît, d'accord? » Francisca était prête à tout pour sauver la vie de sa fille.

« Nita a fait du mal à ma femme maintes fois. Comment pourrais-je la laisser partir si facilement? Peut-être que sa mère est trop optimiste. Je peux être gentil mais pas avec Nita.

Le moins qu'elle mérite, c'est quelques années en prison », pensait Álvaro.

Puis il a dit à Francisca : « Que préférez-vous, la prison à vie ou dégager de la ville J après dix ans? ».

L'indifférence d'Álvaro a fait trembler la mère de Nita de la tête aux pieds. Elle a ensuite répondu : « Mais dis-moi, Ángela va bien, non? Quant à Raquel, elle n'est plus ta fiancée. Alors pourquoi est-ce que tu continues à t'acharner sur ma fille? Tu n'as pas peur que ta femme se fâche contre toi? ».

« Ángela va bien à tes yeux mais Nita lui a fait beaucoup de mal », se disait Álvaro. Nita avait blessé Ángela plus d'une fois. De plus, elle avait causé des ennuis à leur mariage.

Raquel avait été

Relevé de compte

Bonus à réclamer dans l'application

Ouvrir