icon 0
icon Recharger
rightIcon
icon un livre d'histoire
rightIcon
icon Déconnexion
rightIcon
icon Télécharger l'appli
rightIcon
Chapitre 14
Frère Gu
Nombre de mots : 1431    |    Mis à jour : 30/03/2020

« Oui, Angela. Il est le plus jeune fils du président du Groupe Jiang! Il est bien connu dans l'Empire Shine! », a fait remarquer à Angela un homme qui devait être un ami de Toni. Comme Toni, il ressemblait à un voyou et était un peu... ... efféminé.

Forçant un sourire, Angela a répondu : « Merci. Ely, à l'avenir je demanderai ton aide si j'ai des problèmes. Ne me trouve pas embêtante, beau-frère. »

Son sous-entendu était facile à comprendre. Si elle avait vraiment des ennuis, elle demanderait l'aide à Toni par l'intermédiaire d'Ely parce qu'elle ne voulait pas avoir de contact direct avec lui.

Impressionnée, Ely a souri et dit : « Angela, tu es ma belle-sœur! Tu pourras toujours m'appeler à l'aide si tu en as besoin, ton beau-frère ne restera pas les bras croisé! N'est-ce pas, chéri? »

Lui souriant affectueusement, Ely a caressé le bras de Toni.

Toni était un peu mécontent, mais il s'est efforcé de ne pas le montrer. « Bien sûr Angela. Je suis très heureux de faire ta connaissance. Allons, prenons encore un verre! »

... ...

Sans s'en rendre compte, Angela avait déjà bu la moitié du verre de vin.

Quand Toni est retourné à sa place, Angela a regardé Rafael assis à côté d'elle. Il ne parlait pas beaucoup.

Elle ne pouvait plus boire. Il ne pouvait pas continuer comme ça, elle se saoulerait.

« Ely, je sors un peu. Ma mère m'a appelé quand j'étais au volant et j'ai oublié de la rappeler. Je vais la rappeler maintenant. »

Ely a acquiescé. « Reviens vite ».

« D'accord. »

Faisant un signe de tête à Rafael, Angela est sortie de la pièce en sortant son téléphone.

En marchant dans le couloir, Angela parcourait son répertoire à la recherche de quelqu'un qui puisse venir la chercher.

Juste à ce moment, elle a vu un homme sortir d'une pièce, en conversation au téléphone. Regardant de plus près, elle a trouvé que c'était Álvaro.

Elle avait une idée. Pourquoi ne pas demander de l'aide à Álvaro?

Elle y a réfléchi pendant un instant en le regardant fixement. Álvaro l'a regardée froidement en remarquant sa présence. Elle n'était tout à coup plus très sûre de vouloir lui demander de l'aide.

Elle l'avait toujours offensé quand il était à l'hôpital, mais il y avait encore une infime chance qu'Álvaro ne la rejetterait pas en privé, n'était-ce pas?

Barrant la route d'Álvaro était en train de se retourner dans la salle, elle lui a dit : « Monsieur... . . frère Gu! »

La façon dont elle l'avait l'appelé aurait sans aucun doute attiré l'attention de n'importe quel homme, mais pas Álvaro, il restait indifférent.

Le vin rouge qu'Angela venait de boire lui rougissait les joues. Exactement comme quand elle s'était saoulée cette nuit-là.

Elle s'était attendue à ce qu'il soit indifférent. Embarrassée, et se frottant les mains l'une contre l'autre elle a demandé : « Venez-vous tout juste d'arriver? »

« Pas tant de détours, au fait. »

« ... ... Pourrez-vous me donner un coup de main? », a-t-elle tout de même tenu à demander pour se sortir de ce mauvais pas.

Mais Álvaro a refusé. « Non! »

« ... ... » Son ton catégorique et impitoyable a profondément déprimé Angela. « Pour l'amour de mon frère, aidez-moi s'il vous plaît. »

« Pas question! »

Elle avait le cran de venir lui demander de l'aide? Inexplicable, Angela se sentait drôle, elle était triste. Elle a baissé les yeux en prenant une profonde inspiration. « D'accord. C'est entendu. Désolée de vous déranger. »

Puis fixant à nouveau son attention sur son téléphone, elle a continué à chercher un ami parmi ses contacts. Puisqu'Álvaro ne l'aiderait pas, elle devait chercher d'autres personnes.

La main sur la poignée de porte, Álvaro a entendu parler Angela derrière lui : « Abel, je suis actuellement à Venus International et j'ai trop bu. Je boirai probablement plus encore, peux-tu venir me chercher? »

« Quoi? Quand es-tu allée aux États-Unis? Nancy est rentrée à la maison. »

« Non, Pas besoin de demander aux autres de venir ici. Vaque simplement à tes occupations. Je vais plut

ôt demander à Bernardo. Je sais que je ne peux pas beaucoup boire, mais aujourd'hui, c'est l'anniversaire de la sœur de mon petit ami. Je ne peux donc pas refuser! »

« ... ... Oui, nous sommes ensemble depuis hier. Haha! Tu veux le rencontrer? C'est pas besoin! Tu le connais. Je ne te le dirai pas maintenant. Je dois appeler Bernardo. Au revoir! »

Après Abel, elle a immédiatement appelé Bernardo. « Bernardo, où es-tu? Ville D? Oh! Tu me l'as dit la dernière fois, mais je l'ai oublié. Haha! Non, c'est rien. »

Álvaro a tourné la poignée de la porte et est entré dans la salle, s'éloignant de la voix d'Angela.

Angela ne voulait pas passer un autre coup de fil. Cristian était le seul qu'elle pouvait appeler, mais elle n'avait pas de confiance en lui. De plus, il n'avait aucune notion du temps. Elle a dû abandonner cette idée.

Elle pouvait également contacter des filles dans son répertoire, mais aucune d'entre elles ne connaissait le Kung-fu. Elles se mettraient en danger en venant la chercher.

Lorsqu'elle est revenue dans la pièce, Ely s'est levée de sa chaise. En voyant Angela, elle a souri et dit : « Je vais te chercher. Tout va bien? »

« Oui. Ma mère n'arrête pas de parler et je ne peux pas raccrocher le téléphone. Haha! »

Angela a tiré sa chaise et a baissé la tête pour cacher la culpabilité dans ses yeux.

Après avoir mangé un peu, Angela a chuchoté à Rafael : « Je ne tiens pas le vin, tu dois veiller sur moi! »

Rafael a légèrement souri. Prenant ses baguettes, il lui a tendu une bague de calmar et l'a posée dans son assiette. « Ne t'inquiète pas. Tu peux compter sur moi. »

Rassurée par sa promesse, Angela avait le courage de boire un peu plus quand les amis d'Ely l'ont exhortée de boire.

Dans les toilettes des hommes.

Deux hommes, accrochés par les épaules, se sont dirigés sans arrêt vers les toilettes des hommes. « Angela semble un peu ivre. Plus tard, nous pouvons trouver une excuse pour l'emmener au karaoké. »

« C'est ta vraie intention? Tu veux vraiment qu'elle chante ou… Haha! » Ils discutaient tout en se soulageant dans les toilettes.

Toni n'a pas caché ses intentions. Il était le fils du PDG de Groupe Jiang. Il pouvait faire tout ce qu'il voulait! « Certainement pas. Angela semble innocente et pure. D'après moi, elle est vierge et je veux dormir avec elle ce soir. »

« Haha! C'est ton style! Mais ne crains-tu pas qu'Ely soit en colère si elle le découvre? »

Secouant la tête, Toni a dit : « Aucun risque! Cette femme aime beaucoup l'argent. C'est pour ça qu'elle est avec moi. Si elle se met en colère, je lui donnerai un chèque et tous les problèmes seront immédiatement résolus. »

« Hahaha! Excellente idée! J'apprends beaucoup de toi! »

... ...

Une fois qu'ils ont fini de faire leurs affaires, ils ont quitté les toilettes.

Alors que les deux hommes avaient quitté les toilettes, une porte de l'une des cabines s'est ouverte. Un homme est allé se laver les mains à l'évier, regardant les deux autres avec méfiance.

Il était environ 21 heures lorsque Toni a suggéré à tout le monde d'aller au karaoké.

Angela s'est penchée par-dessus la table pour soulager ses vertiges. Elle avait bu de l'eau glacée tout le temps pour avoir l'esprit clair.

Les gens à l'intérieur de la pièce étaient tous sortis l'un après l'autre. Ely était sur le point d'aller voir Angela, mais elle était entourée des amis de Toni et ils étaient tous partis.

Ce qu'Angela ne savait pas, c'était que Rafael et Sonia était en train de discuter dans le hall.

« Regarde, elle est ivre! »

Baissant la voix, Rafael a ajouté : « Je ne veux vraiment pas m'occuper d'elle maintenant. Nous pouvons passer plus de temps ensemble. »

Sonia était ravie de son geste, mais elle a dit : « Comment la traiter? As-tu vraiment l'intention de la laisser seule? »

Passer ce moment intime avec Rafael était une doux victoire pour Sonia. Pourtant, au fond d'elle, elle ne pouvait supporter de voir son ancienne camarade de classe rester seule dans cette situation.

Bonus à réclamer dans l'application

Ouvrir