icon 0
icon Recharger
rightIcon
icon un livre d'histoire
rightIcon
icon Déconnexion
rightIcon
icon Télécharger l'appli
rightIcon
Chapitre 7
Angela Si, va aux urgences
Nombre de mots : 1371    |    Mis à jour : 28/03/2020

Née et élevée dans une famille riche, Angela avait dû, au cours de sa vie, rencontrer beaucoup de garçons plus intéressants que Rafael. Pourquoi était-elle tombée amoureuse de lui? Était-ce parce qu'elle savait qu'il aurait un avenir radieux?

La question est survenue et, intimidée, Angela ne pouvait pas lui répondre.

En réalité, elle aussi elle ne savait pas pourquoi. C'était probablement parce qu'il était si beau...

« ... Je sais juste que tu me plais, Rafael. As-tu une petite amie? » Même si elle a déjà su la vérité d'après Nancy, mais elle voulait le vérifier elle-même.

Il ne lui a pas répondu tout de suite et a demandé : « Y as-tu réfléchi? »

Elle a répondu : « Oui. Rafael, en fait, c'est pour toi que je... » Laissons tomber, Angela préférait ne pas le dire. La situation était embarrassante!

Rafael pouvait deviner ce à quoi Angela pensait rien qu'en la regardant. Voyant qu'elle ne serait pas disposée à l'admettre, il a décidé de ne plus la presser de questions. « Laisse-moi le temps d'y réfléchir. Après tout, nous ne nous connaissons pas encore très bien! »

« Oui, c'est vrai. » Heureuse de savoir qu'elle avait toutes ses chances, Angela a joyeusement dévoré le contenu de son assiette.

Poste de soins infirmiers pour patients VIP.

« Il a dit qu'il y penserait. J'ai peut-être la chance de devenir sa petite amie? »

Ajustant ses lunettes sur l'arête de son nez, Nancy lui a répondu : « Angela, si tu deviens sa petite amie, il sera ton premier amour. Y as-tu bien réfléchi? »

Elle avait du mal à accepter que le premier amour d'Angela soit un homme si efféminé… Le simple fait d'y penser lui brisait le cœur.

« J'y ai beaucoup pensé! Je l'aime de plus en plus! » Imaginant la silhouette de Rafael, Angela s'est couvert le visage de la main.

Nancy, incrédule, lui a dit : « Angela, tu ferais mieux de bien y penser. Après tout, Rafael et toi... Vous n'êtes pas bien assortis, vous ne venez pas du même échelon social! » Elle n'avait aucun argument solide pour la dissuader...

« Je m'en fiche si nous ne sommes pas compatibles, il suffit qu'il m'aime. »

Comme toutes les femmes amoureuse, Angela se fichait éperdument de ce que les autres pensaient.

« Angela, pour être franche, je sens que Rafael et toi ne feraient pas un très bon couple. Penses-y à deux fois, je t'en prie! » Pour Nancy c'était juste l'une des lubies d'Angela, mais voyant le sourire sur son visage, elle a senti un frisson de panique lui traverser le corps. Elle avait le pressentiment que Rafael n'était pas un homme bon.

Regardant son visage, Angela a remarqué son air inquiet. Soudain nerveuse, elle lui a demandé : « Tu es toi aussi amoureuse de lui, c'est ça? Tu n'as qu'à me le dire si c'est le cas, et je te donnerai la chance équitable de concourir! »

« ... » Nancy s'est frotté les sourcils. C'était vrai qu'elle aimait quelqu'un, mais ce n'était certainement pas Rafael. « Angela, je crois que tu me connais assez bien, n'est-ce pas? »

Se souvenant de cet homme, Angela a hoché la tête. « Effectivement, tu es amoureuse du policier nommé Simon Su. »

Contrairement à Angela qui avait de la chance en amour, Nancy jouait de malchance, car Simon, le garçon qu'elle aimait vraiment, était déjà en couple.

« Angela, je ne te dirai rien pour le moment. Tu peux essayer avec Rafael, mais ne t'abandonne pas dans cet amour. Comprends-tu ce que je veux dire? » Ainsi, elle pourrait se dégager facilement de la situation sans dommages.

L'air sérieux, Angela a hoché la tête. « Rassure-toi, Nancy. Je sais quoi faire! »

Nancy a enfin souri et son amie était soulagée. La serrant dans ses bras, Angela s'est penchée sur son épaule. « Nancy, tu es toujours aussi belle! »

Aux yeux de Angela, Nancy était la plus belle fille du monde!

Comme on pouvait s'y attendre, pour Nancy, il n'y avait pas de fille plus jolie qu'Angela!

Soudain, un vent froid a soufflé...

Tournant le dos à la porte du poste de soins infirmiers, les deux fil

les se sont frottées les bras pour se réchauffer. « Nancy, temps a-t-il soudainement changé? Pourquoi fait-il si froid tout à coup? », a demandé Angela.

« C'est vrai. Je gèle aussi. »

« Pourquoi le service résidentiel VIP de l'hôpital Yao compte-t-il si peu de patients? Quel ennui! » Angela a parcouru le tableau des dossiers médicaux. Après avoir lu toutes les données, elle était complètement épuisée.

« L'hôpital Yao ne garde pas les travailleurs paresseux. Angela Si, va aux urgences! »

Oh!

Entendant cette voix, Angela a sauté de sa chaise et s'est retournée. Comme elle le pensait, Álvaro se tenait derrière elles!

On ne savait jamais quand il pourrait apparaître. Il était difficile de savoir s'il avait entendu de quoi elles parlaient.

Elle voulait vraiment lui demander : « Pourquoi me hantes-tu toujours comme un fantôme? Tu es omniprésent! »

Surpris, ses assistants qui suivaient Álvaro, l'ont regardée. Personne n'osait parler à Álvaro de la sorte. C'était très étrange.

« Angela Si! », a-t-il dit d'une voix glaciale. Et la regardant fixement, il a répété : « Va aux urgences. Tout de suite! » On pouvait lire de la peur sur le visage d'Angela. En touchant le bout de son nez, honteuse, elle a dit : « Entendu... »

Nancy s'est avancée pour aider son amie. « M. Gu, je suis vraiment désolée, mais Angela ne peut pas aller aux urgences pour le moment. Laissez-moi y aller à sa place! »

De nombreuses personnes aux urgences ont souffert de traumatismes et d'hémorragies. Nancy savait que son amie ne pouvait pas supporter la vue du sang...

Il devait leur montrer qu'il n'y avait pas de place pour les paresseux dans cet hôpital!

« Angela! Vas-y maintenant! » Álvaro n'a pas changé d'avis. Ses yeux sombres regardaient Angela, dont les joues devenaient toutes rouges.

« J'aimerais y aller, cependant, si je le fais, je ne ferai que causer des problèmes et leur compliquer la tâche... », a-t-elle essayé d'expliquer.

« Alors pourquoi es-tu toujours là? Angela Si, tu es virée! » À ses mots, Álvaro s'est retourné et est parti.

« Hé! Pourquoi le directeur de cet hôpital passerait-il tant de temps à déranger une simple infirmière comme moi? »

... Personne ne lui a répondu.

Angela s'est sentie très mal. Personne ne l'a traitée comme ça.

Nancy a paniqué. « Maintenant, que faisons-nous, Angela? Tu ne peux pas partir comme ça! »

Elle venait juste d'entamer son travail. Comment pouvait-elle déjà être renvoyée plusieurs fois? Pourquoi Álvaro, le directeur de l'hôpital Yao, semblait-il toujours en avoir après elle?

Angela a senti qu'il la détestait aussi. Elle ne voulait pas offenser son amie, mais elles avaient parlé toutes les deux, pourquoi était-elle la seule à avoir été virée?

Álvaro, cette espèce de salaud, la détestait vraiment et il avait profité de l'occasion pour se venger.

De retour d'une réunion, Winnie a sérieusement réprimandé Angela. « Vous pouvez provoquer n'importe qui vous voulez, sauf M. Gu. Vous verrez que le poste de soins infirmiers va passer un très mauvais moment à cause de vous! Il était injuste que vous sortiez de ce merdier sans recevoir aucune punition, alors que nous allons tous être réprimandés à cause de vous. Combien de fois que je vous ai dit, Angela? Vous travaillez désormais, et le travail n'est pas la même chose que les études à l'école... »

Angela n'avait jamais été traitée de cette façon. Elle a répondu sans même se souvenir de ce que Gonzalo lui avait demandé de faire : « Il n'y avait rien à faire au poste de soins infirmiers. Nous n'avons que quelques patients. Nous ne bavarderions pas pendant les heures de travail. Pourquoi Álvaro en a-t-il fait tout un plat? Pourquoi me dis-tu tout ça? Il est froid comme de la glace. Il ne sait pas comment être humain. Ne sais-tu pas être humaine toi non plus? »

« Tu... Tu... Angela... » Personne n'avait jamais répondu à Winnie de cette façon. À cet instant précis, elle était trop en colère pour dire un mot.

Bonus à réclamer dans l'application

Ouvrir
1 Chapitre 1 Angela Si ( Docteur héro )2 Chapitre 2 Évanouie à la vue du sang.3 Chapitre 3 Ala4 Chapitre 4 Sors et vas signer ta lettre de licenciement5 Chapitre 5 Si elle est vraiment riche6 Chapitre 6 Une haine profonde pour Álvaro7 Chapitre 7 Angela Si, va aux urgences8 Chapitre 8 Quelle grand-mère me défend9 Chapitre 9 Groupe de fans10 Chapitre 10 J'ai peur de tout gâcher11 Chapitre 11 C'est amusant de la taquiner12 Chapitre 12 Demain, c'est l'anniversaire d'Ely13 Chapitre 13 Cela ne le concernait pas14 Chapitre 14 Frère Gu15 Chapitre 15 Je veux dormir16 Chapitre 16 M'as-tu frappée 17 Chapitre 17 Il sera toujours l'homme de mes rêves !18 Chapitre 18 Un démon sous un masque d'ange19 Chapitre 19 Qui a payé l'addition 20 Chapitre 20 Je n'ai pas beaucoup de contact avec Álvaro21 Chapitre 21 Tu es idiote, Angela22 Chapitre 22 La grand-mère et la mère d'Álvaro étaient vraiment étranges23 Chapitre 23 Le psychiatre de notre hôpital24 Chapitre 24 Je souhaite que tu te rétablisse bientôt25 Chapitre 25 Aspirin26 Chapitre 26 Álvaro, quelle l'impudeur !27 Chapitre 27 Je veux rompre avec toi !28 Chapitre 28 Si inquiète29 Chapitre 29 Penses-tu que j'oserais contrarier cette petite princesse 30 Chapitre 30 Je suis très fière de moi.31 Chapitre 31 Angela a dit que tu es un pervers32 Chapitre 32 Angela a pris un congé33 Chapitre 33 Comme a-t-il réagi 34 Chapitre 34 L'homme qui vient chez nous est notre hôte35 Chapitre 35 Angela Gu36 Chapitre 36 Ça c'est ma mère37 Chapitre 37 Je suis désolé38 Chapitre 38 Álvaro n'est pas ton fils39 Chapitre 39 Qu'est-ce qui arrive à ma sœur 40 Chapitre 40 Une idée stupide41 Chapitre 41 Quel beau et magnifique visage !42 Chapitre 42 Elle l'empoisonnera mortellement43 Chapitre 43 Une mauvaise femme qui a trompé son petit ami44 Chapitre 44 C'était de notoriété publique qu'Angela a été élevée dans un environnement riche45 Chapitre 45 Il doit être le plus remarquable des hommes.46 Chapitre 46 Je suis allé trop loin47 Chapitre 47 Alvi48 Chapitre 48 Je veux rompre avec Rafael49 Chapitre 49 Merci beaucoup, Estrella50 Chapitre 50 Tu ne le mérites pas51 Chapitre 51 Mamie Rong52 Chapitre 52 Je suis célibataire maintenant53 Chapitre 53 Ce n'est qu'une jeune femme naïve54 Chapitre 54 Tu n'as pas de petite amie, n'est-ce pas 55 Chapitre 55 Angela se sentait un peu pompette56 Chapitre 56 Regarde-moi57 Chapitre 57 Pour qui te prends-tu 58 Chapitre 58 Vivre avec Álvaro59 Chapitre 59 Merci pour la considération !60 Chapitre 60 Le célèbre entraîneur de taekwondo61 Chapitre 61 Je t'emmène à l'hôpital62 Chapitre 62 Je vais prendre plus de photos63 Chapitre 63 Tu es si gentil64 Chapitre 64 Sois mon frère65 Chapitre 65 Je rentre chez moi66 Chapitre 66 Dormons dans des pièces séparées67 Chapitre 67 Álvaro embrassait une fille !68 Chapitre 68 Aaron a un avenir en tant que prophète.69 Chapitre 69 La vérité est révélée70 Chapitre 70 Álvaro vit avec une femme.71 Chapitre 71 Tu devras me soudoyer72 Chapitre 72 Que faire de ces peluches73 Chapitre 73 Vous plaisantez 74 Chapitre 74 Il tenait beaucoup à cette fille75 Chapitre 75 Tu rêves !76 Chapitre 76 Devine77 Chapitre 77 Je me sens heureuse quand je suis avec lui78 Chapitre 78 C'est l'anniversaire d'Alvaro demain79 Chapitre 79 Pourquoi a-t-il menti 80 Chapitre 80 Je n'aime pas Nita81 Chapitre 81 Fête d'anniversaire à la maison de la famille Gu82 Chapitre 82 Tout est de ma faute83 Chapitre 83 Tu es tellement ennuyeux, Álvaro !84 Chapitre 84 D'abord, fais un vœu85 Chapitre 85 Je t'ai nourri86 Chapitre 86 Álvaro doit se sentir triste87 Chapitre 87 Je ne veux pas me préparer à l'examen des diplômés88 Chapitre 88 Je suis aussi la fille d'un directeur d'hôpital89 Chapitre 89 Angela, tu es si stupide90 Chapitre 90 Les choses ont changé91 Chapitre 91 J'ai amené Angela ici92 Chapitre 92 Si je tombe enceinte 93 Chapitre 93 C'est dix millions de dollars94 Chapitre 94 Simón, fais attention95 Chapitre 95 Ne laisse pas passer cette opportunité96 Chapitre 96 Angela a dû faire quelque chose de mal97 Chapitre 97 J'ai trouvé un trésor98 Chapitre 98 Nous avons des nouvelles99 Chapitre 99 Fausto Li100 Chapitre 100 Vous m'avez aidé à retrouver la vue