icon 0
icon Recharger
rightIcon
icon un livre d'histoire
rightIcon
icon Déconnexion
rightIcon
icon Télécharger l'appli
rightIcon
Chapitre 150
Je ne veux plus le voir
Nombre de mots : 1766    |    Mis à jour : 04/03/2021

Dans l'appartement de Simón

Simón ne pouvait pas quitter Ángela des yeux car elle a hurlé sauvagement en pleurant, toute amochée dans les bras réconfortants de Nancy. Il rentrait rarement chez lui aussi tôt qu'aujourd'hui. En effet, il avait prévu de passer plus de temps après le travail avec sa petite amie, Nancy, mais maintenant Ángela a ruiné son souhait.

Finalement, il ne pouvait plus supporter ses pleurs, alors il a sorti son téléphone et a appelé Álvaro pour qu'il vienne la chercher : « Oui, où es-tu, Alvi? ».

Álvaro a dû quitter la pièce bruyante pour parler. « Je mange avec des clients. Qu'est-ce qu'il y a? ».

« Combien de temps il te faut pour manger? » Simón a demandé impoliment. Il aurait couché avec Nancy si ce n'était pas pour Ángela.

« Environ 20 minutes. Pourquoi? » Álvaro a ressenti un sentiment d'impatience dans la voix de Simón.

« Ta copine pleure dans les bras de Nancy, chez moi. » Il a jeté un coup d'oeil à Ángela. Elle était toujours en train de chialer.

Il l'aurait attrapée par les cheveux et l'a jetée dans la poubelle si Nancy ne l'avait pas emmenée dans ses bras pour un moment de pleurs. C'était une chance qu'Ángela ait appelé plus tôt que prévu pour programmer la fête.

« Ma copine? » Álvaro s'est demandé qui cela pouvait bien être avant que l'image d'Ángela n'apparaisse comme une erreur. « Pourquoi est-ce qu'elle pleure? » Álvaro était curieux et un peu inquiet.

« Eh bien, elles sont en train de te réprimander. A leurs yeux, tu es un connard, qui a trompé Ángela deux f

Relevé de compte

Bonus à réclamer dans l'application

Ouvrir