icon 0
icon Recharger
rightIcon
icon Historique
rightIcon
icon Déconnexion
rightIcon
icon Télécharger l'appli
rightIcon
Prophétie des quatre saisons

Prophétie des quatre saisons

promotion

5.0
avis
1.6K
Vues
59
Chapitres

Léana, jeune maman d’une petite fille, se débat tant bien que mal pour remonter la pente. Son compagnon a rompu avec elle, l’abandonnant avec leur enfant. Elle essaie de s’en remette du mieux possible. Cependant, l’arrivée de nouveaux voisins, très gentils mais un peu envahissants, et des visions terrifiantes qui s’amplifient depuis quelques temps la perturbent. Elle sent bien qu’il se trame quelque chose. Mais quoi ? Léana fera tout pour protéger les personnes qu’elle aime, y réussira-t-elle ? À PROPOS DE L’AUTEURE Emilie Remissonnel aime lire et apprendre de la vie de tous les jours. Elle est passionnée par l’écriture et l’imaginaire. C’est un outil dont elle se sert pour s’évader et oublier les soucis du quotidien.

Chapitre 1 No.1

À ma fille Marie, mon trésor, ma fierté,

Je t’aime de tout mon être…

À ma grande sœur Sandra, ma meilleure amie, ma moitié…

À ma nièce Marion, ma chérie…

À ma tante Danièle…

Je vous aime très fort, vous êtes ma force,

mon soutien, mon inspiration…

1

J’ai mal au plus profond de mon être, je souffre. J’ai la sensation d’un poids qui s’appuie sur ma poitrine, et cette sensation de suffoquer ne me quitte plus depuis ces dernières semaines. D’ailleurs, j’ai l’impression que ça s’amplifie. Cette souffrance psychologique et physique. Ce mal être interminable qui me donne envie de mourir par moment me détruit de l’intérieur. Parfois, j’ai juste envie de ne plus souffrir, de mourir puis je me ressaisis car malgré tout, j’essaie toujours de rester optimiste. Je le dois pour ma fille, ma princesse, la prunelle de mes yeux ainsi que pour ma sœur et ma nièce. Cependant en ce moment, cela reste très difficile même si je prends sur moi pour sourire et faire celle pour qui tout va bien devant les autres. À cet instant précis, je suis allongée sur mon lit, l’oreiller bloqué de mes bras et ma tête posée dessus. Mes larmes ne cessent de couler, la taie d’oreiller est trempée, je sens l’humidité sur mon visage. Je tremble et sanglote sans pouvoir m’arrêter, c’est mon quotidien tous les soirs lorsque je suis seule dans ma chambre. Et en ce moment, je suis de plus en plus seule, l’homme que j’aime est aux abonnés absents, il préfère sortir tous les soirs jusque très tard, voir jusqu’au lendemain pour être avec ses amis et collègues plutôt qu’avec sa fille et moi, lui, qui, il y a quelques mois encore m’avait fait livrer un magnifique bouquet de roses rouges le jour de mon anniversaire avec une carte où il était écrit :

« Joyeux anniversaire ma chérie. Je t’aime… »

Aujourd’hui, il ne me regarde plus, ne me parle plus, il m’ignore complètement. Au fond, je n’arrive pas à l’accepter mais il ne m’aime plus. Comment avons-nous pu en arriver là ? En quelques mois ? J’essaie de comprendre mais je ne sais pas. Je ne sais plus… Je ne comprends pas comment son amour pour moi a pu se transformer en une indifférence totale. Et ça fait extrêmement mal.

Je sais que je ne suis pas parfaite, d’ailleurs personne ne l’est. Des erreurs j’en ai fait et j’en ferais encore, je me suis remise en question sur tout ce qu’il m’a reproché. Je sais qu’il a raison sur quelques points, je fais tous les efforts nécessaires pour avancer et lui montrer que je l’aime de tout mon cœur. Malheureusement, lui à l’inverse est devenu de plus en plus distant, et même complètement indifférent. Et cette indifférence me tue à petit feu, cette souffrance ne me quitte plus. Elle est en moi jour et nuit, cette impression de suffoquer à chaque instant, de perdre mon oxygène.

Parfois, je crois déceler du mépris dans son regard, est-ce devenu à ce point ?

Je ne sais pas…

Mais il n’y a plus moyen de communiquer, lorsque j’essaie de discuter avec lui, il répond juste « oui » ou « non », ou bien il ne prend même plus la peine de me répondre. Et moi comme la reine des connes, je continue de tout faire pour que notre couple se relève et soit plus fort !

Pourquoi ?

Parce que je suis une optimiste ! Parce que l’espoir fait vivre ! Ou alors parce que je suis vraiment conne !

Je continue de vouloir aller vers lui, même si dans un sens, je vois bien qu’il essaie de me faire comprendre que je ne l’intéresse plus. J’ai l’impression que devoir me parler est devenu un fardeau, que me voir le dégoûte. Et je me demande alors pourquoi continue-t-il à revenir à la maison ?

Pourquoi revient-il dormir avec moi ? Dans notre lit ? Pourquoi ?

Si vraiment c’est fini pour lui, dans ce cas pourquoi ne me le dit-il pas honnêtement ?

Pourquoi ne part-il pas ?

Pourquoi, il ne me quitte pas dans ce cas ?

Je me dis alors qu’il y a peut-être encore une lueur d’espoir pour qu’il revienne vers moi et me dise que c’était une mauvaise passe mais qu’il m’aime toujours. Et je me raccroche à ça ! Au fait que s’il revient c’est qu’il y a peut-être encore de l’espoir pour nous deux ! Pour nous trois… Pour notre famille. Parce que notre fille se demande de plus en plus pourquoi elle ne voit plus son père.

Dans ces moments-là, tout ce que je réussis à lui dire c’est que son papa a beaucoup de travail. Je ne veux pas qu’elle pense qu’il l’a abandonnée. Et malgré tout le mal qu’il me fait, je continue de l’aimer. L’aimer sincèrement de tout mon cœur et de lui pardonner. Du moins, j’essaie de tout mon cœur car on m’a toujours dit que pardonner c’est avancer ! Et je veux avancer. Je veux me relever et devenir encore plus forte, ce que je vais essayer de faire. Mais pour l’heure, tout ce que je réussis à faire, c’est pleurer à mes heures de solitude et tenter de cacher ma peine au monde entier. L’amour est plus fort que tout, c’est vrai.

Je reste là, sur mon lit inerte, les sanglots et les tremblements se sont arrêtés. Je tends l’oreille, mais je n’entends rien. Emma dort dans sa chambre, je fais de mon mieux pour qu’elle ne me voit pas dans cet état pathétique. Seule ma sœur est au courant, je n’ai pas pu le lui cacher… Elle me connaît par cœur, et nous avons toujours eu ce lien invisible entre nous qui nous permet de sentir les émotions l’une de l’autre. Cependant, je ne veux pas l’embêter plus que nécessaire. Son divorce date de deux ans, et elle a aussi ses propres problèmes, comme tout le monde. Même si je sais pertinemment que si je lui dis ça, je vais me faire remonter les bretelles car elle sera toujours présente pour moi. Sarah a trois ans de plus que moi mais c’est comme si nous étions jumelles. Je suis sa force, elle est la mienne. Depuis le décès de nos parents, il y a quelques années, elle a toujours veillé sur moi et moi sur elle.

Je lève les yeux vers le plafond, je me sens seule. Mon corps ne bouge plus, je le sens lourd et pesant. Mes yeux sont devenus secs et je renifle de temps en temps. Un léger mal de tête commence à se faire sentir. Je tourne la tête pour voir l’heure, il est 4 h du matin, il n’est toujours pas rentré. Hier, c’était 2 h, et encore avant c’était 5 h du matin. Je me retourne et ferme les yeux, j’ai tellement pleuré qu’ils me piquent. Je finis enfin par m’endormir.

Continuer

Inspirés de vos vus

Autres livres par promotion

Voir plus
Chapitres
Lire maintenant
Télécharger le livre