icon 0
icon Recharger
rightIcon
icon Historique
rightIcon
icon Déconnexion
rightIcon
icon Télécharger l'appli
rightIcon
J'arrive pas à t'oublier

J'arrive pas à t'oublier

Sancho Pintus

5.0
avis
2.6M
Vues
348
Chapitres

Cheryl, une orpheline ordinaire, a réussi à épouser l'homme le plus puissant de la ville. Il était parfait dans tous les aspects, à un détail près : il ne l'aimait pas. Trois ans après leur mariage, elle est enfin tombée enceinte, mais c'est aussi le jour où son mari lui a remis les papiers de leur divorce. Il semblait qu'il était tombé amoureux d'une autre femme, et pour une raison qu'elle ignorait, il semblait croire qu'elle était également tombée amoureuse d'un autre homme. Juste au moment où elle pensait que leur relation touchait à sa fin, tout d'un coup, il ne semblait pas vouloir qu'elle parte. Elle était déjà prête à y renoncer, mais il lui a avoué son amour pour elle. Que devait faire Cheryl dans cet enchevêtrement entre amour et haine, tout en étant enceinte d'ailleurs ?

Chapitre 1 Grossesse et divorce

« Vous êtes enceinte, Madame. Félicitations ! »

Cheryl Naylor est sortie de l'hôpital dans un état de stupéfaction, mais les remarques du médecin continuaient à résonner dans sa tête.

Dès qu'elle a jeté un regard sur le rapport du test de grossesse dans sa main, son visage s'est plissé en un sourire soudain.

C'était la troisième année du mariage de Cheryl et Jarred Fuller.

Ils ne se sont pas mariés par amour, mais pour honorer la dernière volonté de la grand-mère de Jarred.

Cependant, Jarred a été un merveilleux mari une fois qu'ils étaient mariés, faisant tout ce qu'un époux devrait faire. Il a fait en sorte que Cheryl ait une vie de bonheur en prenant bien soin d'elle. Chaque année, pour leur anniversaire, il demandait à son assistante d'envoyer un cadeau à Cheryl.

Il la traitait avec le plus grand respect y compris avec la plus grande dignité que méritait une épouse. Ce qui donnait l'impression à tous, qu'ils formaient le couple le plus merveilleux et le plus aimant.

Cependant, c'était loin de la réalité.

Seule Cheryl savait que pendant ces trois années passées ensemble, Jarred ne lui avait jamais dit un seul « je t'aime ».

Néanmoins, elle avait ardemment espéré l'épouser, et elle était déjà satisfaite d'avoir sa compagnie et sa présence dans sa vie. Elle espérait que leur bonheur ne ferait qu'augmenter maintenant qu'ils attendaient leur premier enfant.

Cheryl a prudemment rangé le rapport du test de grossesse en composant avec empressement le numéro de Jarred.

« Cheryl. »

La voix grave et agréable de l'homme s'est fait entendre via le combiné. Il avait un ton apaisant.

Cheryl n'a pas pu cacher son excitation, et sa voix le reflétait. « Jarred, j'ai une nouvelle pour toi ! »

« J'ai aussi quelque chose à te dire. On en parlera plus tard ce soir. »

« D'accord... »

Mais avant que Cheryl ne puisse terminer sa phrase, l'appel a été brusquement interrompu.

Elle était perplexe, mais a rapidement été submergée par le bonheur de sa première grossesse.

La nuit est arrivée aussi vite que le soleil a commencé à descendre plus bas dans le ciel.

Des lumières vives ont illuminé la villa River.

Cheryl a préparé un festin avec les plats préférés de Jarred en attendant qu'il revienne.

Très vite, le bruit d'un moteur de voiture est venu de l'extérieur de la maison, du lointain au proche.

Alors qu'elle attendait anxieusement son entrée, le rythme cardiaque de Cheryl a commencé à s'accélérer.

L'envie de l'accueillir sur le perron l'a poussée à se lever.

À ce moment-là, la porte s'est ouverte et un homme de grande taille est entré.

Jarred était connu pour son style vestimentaire. Il portait un costume gris sur mesure, une chemise blanche impeccable et une cravate chic.

Il avait des traits ciselés et un nez proéminent qui ressortait. Ses lunettes à monture dorée donnaient l'impression d'une personne distante et arrogante.

« Tu es de retour. Dînons d'abord, d'accord ? », a suggéré Cheryl, en souriant.

Elle a tendu involontairement la main à Jarred. Mais ce dernier a levé la main pour regarder sa montre, un sentiment de honte d'avoir été ignorée a fait figer la main de Cheryl en l'air.

« Il est déjà tard. Tu n'as pas encore mangé ? » Le sourcil de Jarred s'est légèrement froncé.

« Tu as dit ce soir... » Cheryl s'apprêtait à dire quelque chose, mais s'est ravisée après une seconde réflexion. Ensuite, elle a demandé : « As-tu déjà mangé ? »

Le regard de Jarred s'est promené dans la salle à manger et s'est posé sur les plats méticuleusement préparés.

« Pas encore. »

Il s'est approché de la table après avoir fini de parler.

Cheryl a poussé un soupir de satisfaction et a souri en le rejoignant.

Les deux se sont assis pour manger.

Cheryl trimait dans la cuisine depuis des heures, et elle était affamée.

Après avoir pris quelques bouchées de son repas, elle a remarqué que Jarred la fixait d'un regard profond.

Jarred a été le premier à parler quand leurs regards se sont croisés.

« Nous devrions divorcer, Cheryl. »

La fourchette de Cheryl est tombée sur la table en glissant de sa main.

Elle semblait être dans un état d'incrédulité réprimée tandis qu'elle était assise sur sa chaise.

Jarred est resté silencieux, attendant patiemment qu'elle digère la nouvelle.

Même le bruit d'une aiguille atterrissant sur le sol pouvait être entendu clairement dans la salle à manger.

Le silence pesant qui régnait dans la salle n'a été rompu que par le son d'un SMS entrant.

Cheryl a baissé les yeux sur son téléphone et a vu un message de Sheila Goodwin, sa meilleure amie depuis de nombreuses années.

« J'ai vu Jarred et Ines à l'exposition d'art aujourd'hui ! Garde un oeil sur ton homme. Ne laisse pas cette traînée d'Ines t'arracher ton mari. »

Cheryl a fixé l'écran de manière incompréhensible. Les cils de Cheryl ont battu, cachant l'obscurité des larmes dans ses yeux.

Au bout d'un moment, un sourire amer s'est dessiné aux coins de ses lèvres.

Cela expliquait la raison pour laquelle elle soupçonnait que quelque chose n'allait pas avec Jarred aujourd'hui. Ce n'était pas étonnant qu'il ne soit pas rentré hier soir.

Cheryl comprenait à présent pourquoi Jarred avait agi de façon étrange.

« Que dois-je faire, Sheila ? Elle m'a déjà pris Jarred », a pensé Cheryl. Ses paupières étaient hermétiquement fermées pour empêcher les larmes de couler.

Elle avait l'impression qu'un couteau lui transperçait le cœur, mais elle a réussi à afficher un léger sourire. « Est-ce à cause d'Ines que tu veuilles divorcer ? » Jarred n'a rien dit en regardant son air impassible.

Continuer

Inspirés de vos vus

Chapitres
Lire maintenant
Télécharger le livre