icon 0
icon Recharger
rightIcon
icon un livre d'histoire
rightIcon
icon Déconnexion
rightIcon
icon Télécharger l'appli
rightIcon
Chapitre 6
No.6
Nombre de mots : 2024    |    Mis à jour : 30/12/2021

Chapitre 4

Je décidai d’aller rendre visite à Mia pour essayer de comprendre ce qui s’était réellement passé. J’attendais au parloir. J’avais du mal à la reconnaître. Elle s’était complètement rasé la tête et avait troqué son habituel look élégant avec jupes, robes ou encore tailleur, accompagnée d’escarpins, par un jogging très large pour son maigre corps et un sweat. Elle me sourit. Ce sourire me faisait froid dans le dos. Du peu que je l’ai connu avant son divorce, Mia était toujours une femme rayonnante, pleine de vie et surtout avec un sourire angélique. J’ai toujours du mal à savoir comment elle est devenue cette femme avec un sourire espiègle et des envies de meurtres. Son regard exprimait autre chose. Je ne pouvais m’empêcher de m’inquiéter pour elle. Je lui souris. Elle fronça les sourcils avant de s’asseoir en face de moi. Un long mur vitré nous séparait. Je pris le téléphone et attendis qu’elle fasse de même. Elle leva les yeux au ciel avant de m’imiter.

— Tu t’en sors plutôt pas mal, dis donc, se moqua-t-elle.

— Bonjour, Mia.

— Qu’est-ce tu veux, Carter ? Tu es venue te moquer de moi ?

— Mais non ! Absolument pas.

— Allez, abrège !

— Je voulais savoir pourquoi ?

— Hein ?

— Pourquoi tu en es arrivée là ?

— C’est une blague ?

Elle me regarda surprise. Elle allait se lever.

— Non ! Attends, s’il te plaît ? J’ai besoin de te parler.

— Carter, tu as eu ce que tu voulais, laisse-moi vivre en paix !

— S’il te plaît.

Elle soupira puis me fit signe de continuer. Je lui souris. Je sais que cette femme en face de moi n’est pas celle qu’Austin a connue avant mon arrivée.

— Qu’est-ce que je t’ai fait, Mia ?

Elle me regarda puis eut un sourire en coin avant de se rapprocher. On lisait une telle haine dans ses yeux que cela vous donnait la chair de poule.

— Tu m’as pris tout ce qui comptait pour moi.

— Austin a demandé le divorce parce que tu l’as trompé.

— Il n’y avait pas que mon mariage que tu as gâché, Daisy. Depuis que tu es rentrée dans sa vie, il a complètement fait abstraction de moi qui était là depuis le bac à sable.

Je fronçai les sourcils. Elle éclata de rire.

— Comme ça ton parfait mari ne t’a rien raconté ? Nous nous connaissons depuis la maternelle, Daisy. Nous étions destinés l’un pour l’autre. Si seulement, tu n’existais pas, je serai à ce moment-là avec Austin et nos enfants. Et on aurait pu gérer l’entreprise de mon père ensemble. Mais il a fallu que tu débarques depuis Paris pour soi-disant récupérer l’amour de ta vie. Je ne te déteste pas juste pour Austin, Daisy Carter. Je te hais pour avoir ruiné mon avenir et surtout pour m’avoir fait perdre mon entreprise. Parce que oui, après mon divorce, mon père m’a reniée pour avoir trompé Austin. J’étais à la rue pendant que toi tu l’avais dans ton lit. Je n’avais plus de famille pendant que tu recollais les morceaux avec lui. Je n’avais plus de vie pendant que tu préparais ton mariage. Maintenant, ne viens plus jamais m’importuner avec tes questions stupides ! Oui, j’étais complètement aveuglée par la colère jusqu’à appuyer sur la gâchette. Oui, je ne peux m’en prendre qu’à moi-même de m’être retrouvée ici. Mais rien de tout ça ne serait arrivé si tu t’étais tout simplement contentée de rester dans ton pays. Oui, j’ai appuyé sur la gâchette mais qui a chargé l’arme ? Qui a déclaré la guerre en première ? Qui a voulu ruiner le mariage de l’autre ?

— Mia…

— Va au diable, Carter !

Relevé de compte

Bonus à réclamer dans l'application

Ouvrir