icon 0
icon Recharger
rightIcon
icon Historique
rightIcon
icon Déconnexion
rightIcon
icon Télécharger l'appli
rightIcon
5.0
avis
6.7K
Vues
39
Chapitres

La vie est pleine de rebondissements , de détournements de situation . C'est quand l'on s'y attend le moins que certaines choses nous arrivent ! Les gens sont injustes , les tristes se lamentent sur leur sort mais pourquoi ? Pourquoi perdre son temps a des reproches qui ne feront que retarder votre vie ? Le temps manque , pourquoi le perdre a faire ce qui ne nous rapporte rien du tout ? Si vous avez un atome de volonté a réussir parfaitement votre vie venez suivre le trajet a arpenter ...

Chapitre 1 Chapitre 01

-Mais grand mère pourquoi je ne reste pas vivre avec toi vu que Pape Samba , Papa et Maman sont partis au ciel , dit la petite voix d'Aïssatou .

Mère Ndiaye , regarde sa jolie petite fille avec les larmes aux yeux :

-Kane Diallo Toucouleur , boul tite ( n'ai pas peur ) , on se verra chaque vacance mais pour l'instant va avec tonton Ousmane , il a une très belle maison en plus Nafi ta cousine y sera , c'est un bien pour toi .

-Mais viens avec moi alors .

-Dedett (Non) , je vais bientôt aller au ciel , et je ne veux pas partir sans ne t'avoir mise dans de bonnes conditions comme tes parents l'auront voulus et ton frère .

-Mame (Grand mère ) , je vais partir avec toi au ciel , il faut que je parle a mon petit frère et a maman , papa aussi doit me donner mes cadeaux de son voyage .

Mère Ndiaye pleura de plus belle :

-Oui ma chérie , je les prendrais pour toi .

Aïssatou fixa longtemps sa grand mère de ses beaux yeux de petite fille innocente avant d'afficher un sourire :

-Donc j'accepte de partir chez tonton Ousmane et attendre que tu parte au ciel pour t'accompagner .

Mère Ndiaye perçu déjà la belle forte dame que sera la fille de sa défunte fille Mariam Dia .

-In sha Allah , dit toujours In sha Allah c'est un trésor ma belle .

-In sha Allah mame , répète Aïssatou avant de lui faire un bisou .

Quand elle sortie de la chambre pour jouer dehors avec les enfants de la médina , mère Ndiaye prit un stylo et une feuille afin de rédiger une lettre a sa petite fille adorée car elle savait que quand Aïssatou sera grande soit elle sera morte , soit sa maladie aura le dessus sur elle si bien qu'elle ne pourra ni parler , ni marcher , seulement la regarder .

Mère écrit : " Ma tendre Aïssatou , la plus belle . Ton beau sourire a toujours était le fruit de nos bonheurs , tu es notre choisis , Dieu t'a retiré mère , père et même frère pour juste te tester et te purifier , te rapprocher de lui quand tu sera dans les moments difficiles de ta vie . Je sais que vivre chez tonton Ousmane sera dur car j'ai connu les ruses de sa femme , mais je préfère que tu souffre dans le luxe que dans la pauvreté . Te connaissant , et croyant en la miséricorde de Dieu je sais que personne ne rirera de toi , et que tu sera forte comme ta mère . Ne t'inquiète jamais dans ta vie , soit juste PATIENTE . Un jour tu te mariera , choisi un homme pieux ma belle , sois toi même pieuse et tu verra que ta vie sera de l'eau de rose . Je te donne un bijoux qui te sera utile durant toute ta vie : n'oublie jamais In sha Allah ...

Ta chère mamie .

-Mes délibérations tombent vraiment mal , dit Nafissatou Dia ma cousine .

Nafi passait son bac littéraire et aujourd'hui c'était les délibérations , la pauvre , je me rappelle des miennes , j'étais tellement stressée mais très heureuse quand j'eu décroché mon bac littéraire également c'était il y'a 2 ans ...

-Tu m'écoute Aïssatou ? Reprit-elle .

-Oui Nafi ... Oui .

Ma tendre grand mère venait de décéder il y'a cinquante jours après une année de paralysie . La pauvre , toute ces nuits je penses au jour où elle me conseillait de vivre chez mon oncle , ici , parce qu'elle irait au ciel rejoindre mon petit frère , ma mère et mon père qui sont morts dans un accident de voiture la même année de mes huit ans .

Ce fut dur pour moi de perdre encore une fois un être cher , ma grand mère je l'aimais vraiment plus que tout , c'était ma confidente , je ne retrouvais le bonheur qu'à ses côtés car même si ici j'ai tout ce qu'il me faut , la femme de mon oncle , tata Rokhaya est d'une hypocrisie et cruauté contrairement a sa fille Nafi qui est comme ma vrai sœur et son mari tonton Ousmane qui ne fait que me choyer même si souvent il tombe dans le piège de sa femme . Les autres deux soeurs de ma mère , vivent en Gambie et la famille de mon père ne s'intéresse pas a mon existence donc maintenant que Mère Ndiaye est partie je dois me battre pour être heureuse sans son amour .

-Eh Aïssatou ? Je te parle depuis tout a l'heure tu ne me réponds pas ! S'écrit Nafi .

-Nafi je ne digère toujours pas la mort de grand mère ...

-Connaissant Mame , elle n'aurait pas aimé te voir ainsi .

Je lui souris faiblement :

-Deugg leu ( c'est vrai ) . Bon allons y il est 15h , tes résultats c'est pour 16h non ?

-Oh mon Dieu ! Oui !

Je n'avais pas peur pour Nafi , c'est les gènes de la famille : les études on excellent tous ! D'ailleurs elle est la seule a avoir peur car tout le monde sait qu'elle l'aura In sha Allah .

Je me lève est mis un jean bleu et un débardeur avec la chaleur qu'il fait et j'attache mes longs cheveux bouclés , Même si Tonton Ousmane ne nous force pas a mettre le voile Nafi et moi , il nous interdisait les mèches et les tissages vu que déjà nous avions de très longs cheveux , surtout Nafi . C'est une fille vraiment parfaite , belle avec un beau teint noir , une taille fine sexy , une intelligence parfaite , un coeur en or et pieuse qu'elle est . D'ailleurs elle voulait vraiment s'investir dans la religion , côté voile islamique mais la vipère qui lui sert de mère a refusé lui disant d'attendre le mariage .

Pour moi aussi , mais tout sa tonton Ousmane l'ignorait .

Bref , Je sorti avec Nafi , il n'y avait personne dans la maison a part Fatou la servante qui pria pour Nafi et le chauffeur nous amena au centre d'examen .

Arrivée , Nafi tremblait trop , elle refusa de sortir de la voiture .

-Vas y écouter les résultats pour moi Aïssatou , j'ai trop peur je t'en supplie .

-Tu es folle ! Bon ok .

J'étais sans stress moi car je savais , je savais , Dieu ne laissait pas tomber une si pieuse et travailleuse adoratrice comme Nafi . Je descends de la voiture au moment des proclamations , je la laisse en larme avec Mbaye , le chauffeur qui la consolait.

Je me mis près des élèves , les bacheliers, quand une main me frôla , je me retourne et vit Laye , l'amoureux de Nafi , en même temps mon petit frère adoré , je les ai vu grandir ensemble et Laye est comme une moitié pour moi .Je ne pouvais rien dire de son physique mais il avait du charme avec ses fossettes et ses yeux claires , un vrai peulh .

-Wa mais Aïssatou où est Nafi ?

C'était vraiment mon frère lui , quand je le regardais je pensais au frère que j'ai perdu s'il avait grandit ...

-Tu ressemble vraiment a Nafi , me dit Kiné .

De nature pas bavarde je lui souris seulement sortant de la chambre . J'étais toute l'opposée de Nafi moi , elle était noire moi très très claire même tata Rokhaya avait sorti des rumeurs du genre que je me dépigmente , je suis une fosse maigre et Nafi une vrai , elle a les traits d'une noir africaine alors que moi on se moque de moi a cause de mon petit nez aquilin , ma petite bouche , mes petits yeux de vietnamienne . Pour les gens j'étais le prototype de la fille parfaite mais de mon point de vu je n'aimais pas mon physique . Bref , Comme prévu je pris un taxi dés que Kiné fut près de chez elle , a l'angle de notre quartier , liberté 6 .

Ibou habitait à Ouakam dans une grande maison , vous savez les fils a papa ! Il avait une grande sœur Mamy que j'aimais bien mais qui ne m'aimait pas , malheureusement . Ils vivaient avec tata Sophie leur jolie maman , une vrai bombe ! Leur père vit seul , ayant divorcé avec leur mère depuis les 14 ans d'Ibou .

Le taxi arrive enfin a destination ....

Continuer

Inspirés de vos vus

Autres livres par OTHERMOON

Voir plus
Chapitres
Lire maintenant
Télécharger le livre