icon 0
icon Recharger
rightIcon
icon Historique
rightIcon
icon Déconnexion
rightIcon
icon Télécharger l'appli
rightIcon
Ma Magnifique Femme est féroce

Ma Magnifique Femme est féroce

mirha.kat04

5.0
avis
373.4K
Vues
232
Chapitres

17 ans plus tard, après avoir été vendu à un couple de villageois, Emilie Girard retrouve ses parents biologiques qui l'ont ramenée d'un petit village pauvre. Elle pensait que sa vie serait meilleure, mais ce n'était pas le cas. Non seulement elle ne reçut pas l'amour de ses parents, mais sa sœur de substitution la rendit aveugle. Finalement, ses parents l'ont mariée à un vieil homme d'une cinquantaine d'années. Le jour de son mariage, Emilie Girard s'est échappée de l'hôtel avec une bande de gardes du corps à ses trousses. Dans une situation désespérée, elle est montée dans la voiture noire qui était garée au bord de la route. "Alors, monsieur, j'ai remarqué que la solitude est inscrite sur votre visage. Que pensez-vous d'avoir une femme qui s'est présentée à vous ?" ; Emilie aborda Maurice Maurel, assis sur le siège en arrière, un homme qui était communément appelé le Maitre Maurel. Il était l’homme le plus riche de la Capitale et avait une personnalité volatile. Il était têtu et impitoyable. Les filles de la Capitale ont utilisé tous les moyens, mais aucun d'entre elles n'a été prête de toucher l'ourlet des vêtements de Maitre Maurel. À partir de ce jour, des rumeurs ont commencé à se répandre dans la capitale. Maitre Maurel, qui évitait habituellement les femmes, a élevé une petite épouse dans le manoir et l'a gâtée jusqu'à la moelle.

Chapitre 1 Chapitre 1

À trois heures du matin, tout était silencieux.

Dans la ruelle vide, il y eut un souffle soudain. Emilie Girard portait une robe blanche en lambeaux et courait pieds nus. À chaque pas qu'elle faisait, elle ressentait une douleur lancinante aux pieds et du sang s'écoulait. Cependant, Emilie Girard ne pouvait pas se soucier de cela à ce moment-là. Non loin derrière elle, on entendait un bruit de course encore plus pressé, accompagné de jurons insupportables.

"Vite, attrape cette fille !"

"Comment ose-t-elle frapper le maître ? Attrape-la et tue-la ! Comment ose-t-elle ?" "L'aveugle peut encore courir si vite !"

...

La sueur de Emilie Girard trempait ses longs cheveux, et son apparence était dans un état lamentable... Lorsqu'elle a entendu la voix derrière elle se rapprocher de plus en plus, son corps entier n'a pu s'empêcher de trembler. La douleur lancinante à ses pieds lui rappela qu'elle ne pouvait vraiment pas tenir plus longtemps.

Elle ne pouvait pas se faire prendre ! Elle mourrait si on l'attrapait ! Qui pourrait la sauver ?

Emilie Girard s'essuya le visage négligemment. Elle ne pouvait rien voir avec ses yeux vides, mais elle se souvenait que tant qu'elle continuait à courir le long du chemin peint sous ses pieds, elle pouvait courir jusqu'à la ville et elle serait sauvée.

Peut-être que la prière de Emilie Girard avait vraiment fonctionné. Elle a vaguement vu une petite lumière floue devant elle et a entendu le son grave d'un moteur de voiture. Immédiatement après, la voiture s'est arrêtée dans un bruit sourd. Emilie Girard a percuté la voiture et est tombée au sol.

Heureusement, la voiture ne roulait pas à grande vitesse et Emilie Girard n'a pas été blessée. À ce moment-là, elle ne pouvait pas s'en soucier davantage. Le bruit derrière elle se rapprochait de plus en plus... Son esprit était un peu embrouillé par la collision. Elle a touché la voiture devant elle et a cherché la poignée de la porte. Elle a ouvert la porte, est entrée, et a refermé la porte avec un bruit sec.

Elle halète fortement. C'est peut-être parce que le système d'insonorisation de la voiture était trop bon que Emilie ne pouvait pas entendre les bruits de la poursuite à l'extérieur. Elle a poussé un soupir de soulagement.

Le conducteur, qui est sorti de la voiture pour vérifier, était confus. Il se demandait s'il n'avait pas eu des hallucinations. Est-ce que quelque chose vient d'entrer dans la voiture de sport ?

À l'intérieur de la voiture, la main droite de Maurice Maurel tenait toujours son arme. Son corps était rempli d'une aura meurtrière. C'était sa première réaction après avoir été mis en colère. À ce moment-là, il voulait seulement en finir avec cet intrus qui avait soudainement fait irruption. Cependant, l'autre partie n'était qu'une sale petite fille. Il semblait y avoir une légère odeur de sang dans l'air !

Au moment où Emilie s'est assise et a pris quelques respirations, elle a senti que cet endroit semblait être un peu froid. Elle ne pouvait pas voir. Sous le faible clair de lune, derrière le siège de la voiture, il y avait un homme aussi beau qu'il pouvait l'être, mais son expression était froide et féroce, et son visage était écrit avec les mots " à ne pas badiner ".

Après avoir été dans une impasse avec l'homme pendant moins de deux secondes, Emilie a tapoté sa petite main sale. Elle avait depuis longtemps senti quelqu'un à côté d'elle et avait suivi le bruit de la respiration. Elle a levé la main et a touché le visage de l'homme. "Monsieur, je sens que vous êtes un homme solitaire. Voulez-vous une femme qui est venue à vous ?"

"Si vous ne dites rien, cela signifie que vous l'admettez. Félicitations pour avoir changé votre destin d'être seul pour le reste de votre vie. Maintenant, tu as une femme."

Maurice Maurel a écouté sa voix douce et nette. Son corps a tremblé, et la panique a traversé ses yeux. Cependant, il s'est rapidement ressaisi et s'est préparé à dire quelque chose.

Emilie Girard n'a pas entendu l'homme parler et n'a naturellement pas vue quelle était son expression. Elle considérait cet homme comme sa paille de sauvetage et se serrait contre son cou. La douleur à ses pieds la faisait frissonner de façon incontrôlable, mais elle se mordait les lèvres et se forçait à rester calme. Elle a dit sérieusement à l'homme : "Je suis ta femme maintenant, tu dois me protéger !"

Le conducteur venait de retourner à la place du conducteur quand il a vu ce qui se passait sur la banquette arrière. Il était tellement choqué qu'il avait l'impression d'avoir été frappé par la foudre. Devait-il conduire cette voiture ou pas ?

À ce moment-là, Maurice Maurel a finalement repris ses esprits. Il a lentement attrapé le cou de Emilie et l'a tiré sur le côté. Il a révélé un sourire diabolique. "Ok, ne le regrette pas !"

Emilie, cette fille aveugle à l'esprit embrouillé, n'avait aucune idée de ce qui l'attendait.

"Elle a foncé dans cette voiture..." À ce moment, les poursuivants se rapprochaient rapidement. Plus de vingt hommes armés de gourdins entouraient la voiture de Maurice Maurel.

Emilie s'est crispée lorsqu'elle a entendu la voix. L'homme à côté d'elle n'a rien dit. Elle a seulement entendu le conducteur sortir de la voiture et fermer la porte. La voiture étant insonorisée, elle ne pouvait entendre que le bruit des combats venant de l'extérieur.

Un moment plus tard, le conducteur est remonté dans la voiture. À l'extérieur de la voiture, seuls des gémissements douloureux peuvent être entendus. Le conducteur a démarré la voiture et s'est éloigné lentement.

Enfin libérée, Emilie a poussé un soupir de soulagement. Après que ses nerfs se soient relâchés, elle ne pouvait plus tenir et s'est évanouie. Maurice Maurel a regardé la petite fille qui était tombée à côté de lui. Ses yeux étaient remplis de dégoût et il l'a poussée sur le côté.

Continuer

Inspirés de vos vus

Autres livres par mirha.kat04

Voir plus
Chapitres
Lire maintenant
Télécharger le livre