back
Télécharger l'appli
icon 0
icon Recharger
rightIcon
icon un livre d'histoire
rightIcon
icon Déconnexion
rightIcon
icon Télécharger l'appli
rightIcon
LE CONTRAT DE MARIAGE

LE CONTRAT DE MARIAGE

Le monde de abèkè

5.0
avis
35.9K
Vues
25
Chapitres

Amal est une jeune fille trahit par sa sœur, celle-ci séduit le fiancé de sa jeune sœur et tombe enceinte de lui. Par la suite, le fiancé annule le mariage pour être avec Ramlat la grande sœur de Amal. Un ans plus tard à vivre dans la douleur du trahison, le père de Amal décide de marié sa fille. Sauf que pour la mariée, il choisit de la donnée à son neveu Amjad. Ce dernier est un homme près de la quarantaine, grand, beau, froid, puissant, arrogant, égoïste et fière. Il ne voulait pas d'un mariage. Mais il est contraint d'accepter pour sa mère. Le jour du mariage après le départ de tous, Amjad sort "LE CONTRAT DE MARIAGE" à la jeune mariée sans oublier de la rabaissée. Dès lors, commence une guerre froide entre les deux.

Chapitre 1
Le silence avant la tempête

La jeune Sadiya cours les escaliers avec le récipient contenant le henné. Dans la maison du vieux Nourou, le brouhaha.

Tous sont joyeux, cet union est entre famille. Les deux cousins Amjad et Amal vont enfin s'unir dans deux jours. La joie se lit sur le visage de mère Safia.

- Amal, dépêche de sortir. Bientôt le temps de faire le Tchadien ( tatouage avec le henné ).

Rappelle une énième fois mère Safia.

Amal soupir sous la douche, normalement elle devait le faire un peu plus tôt comme le font certaines nouvelles mariées, mais elle non. Elle ne le veut pas ce mariage. Elle a toujours détestée les mariages de famille. Mais aujourd'hui c'est elle même qui se prépare pour un mariage de famille avec son cousin. Pourquoi le destin s'acharne t'il sur elle ? Elle n'a rien fait ni demander, mais tout semble toujours contre elle. Elle se précipite de sortir avant que sa mère ne recommence à crier son nom.

- ah !

S'exclame t'elle avec frayeur tout en regardant sa mère.

- mais maman, tu m'as fait peur. Tu es encore dans la chambre ?

- si je ne suis pas, tu me verras ? Tu ne changeras jamais, tout te fais peur. Tu seras bientôt une mariée et va devoir vivre seule dans une maison sans compagnie toute la journée, comptes-tu crié ainsi pour la moindre petite chose ?

- et alors ? Ça ne fait rien maman. Je suis déjà habitué, je reste seule ici dans ma chambre à longueur de journée après tout. Là-bas aussi ça serait certainement le cas. Donc.. pas besoin de..

- c'est pas la même chose, ici tu peux courir vers ton père en criant pour avoir vu la mouche dans ta chambre. Alors que là-bas tu ne seras pas avec ton père mais avec ton mari.

Elle exagère mère Safia, courir pour une mouche !?

- tu savais tout cela mais tu veux quand même me marier. Je dérange autant que ça dans cette maison ?

Mère Safia se sentit désolée pour elle. Depuis la dernière trahison subit de son fiancé, elle a complètement fermé son cœur. Elle est devenue insensible ou dégouté par les relations ou sujet de mariage. Le mariage est le cadet de ses soucis.

‹‹ ne t'inquiètes pas Amal, ce mariage sera annulée au dernier moment comme les précédents. Calme toi et sourit. Rien ne se passera. ›› la jeune future mariée se console elle même en pensant.

Avant ce mariage, il y'a eu deux, et au dernier moment, les fiancés l'on abandonné. Alors naturellement, elle croit que celui-ci est aussi sur la liste, au fond, elle n'y crois pas trop. Mais le fait que ça puisse vraiment se concrétiser l'stresse quand même un peu.

Amal finit de s'apprêter et descend. Il y'a vraiment du monde, comme les fois dernières.

Les gens ne s'ennuie pas de revenir à ses multiples fiançailles et préparation de mariage ? ›› pense t'elle en les balayant du regard la foulée.

- Amal !

Appelle Ramlat sa sœur. Amal lui adresse un faut sourire signe de réponse. Entre les deux sœurs, un grand malaise.

La fille charger de faire le Tchadien ( tatouage avec le henné ) se met au travail. Les grandes marmites sont sur les feus dès aujourd'hui. Pour un mariage dans une telle grande famille, les grandes cérémonies, dépenses et bruits sont inévitables.

Les enfants sont en joie et cours partout en jouant et riant de tout cœur avec toutes leurs innocence et joie de vivre. Amal les envies en les regardant.

La journée continue avec la joie dans les cœurs et surtout préparation.

__________________

Le lendemain*

Dans la salle de réunion, Amjad est assit avec tout le sérieux du monde à diriger la réunion. Il ne se souvient même pas qu'il va se marier demain.

C'est normal, il avait demandé à ses parents de tout décidé et finaliser, puis le jour du mariage après avoir sceller et terminer leur bruit, d'amener la mariée. Il n'a pas le temps pour les futilités. Son père Abdoullah voulut insisté pour qu'il honore les invités de sa présence, mais sa mère Rafia lui demande de laisser tomber. Après tout c'est déjà bien pour elle que son fils ait Enfin pu accepter ce mariage. Si on essaye de l'obliger, il est capable de l'annuler sans hésitation.

- Mr Amjad, vous devez vous reposer. Demain c'est votre mariage.

Lui rappel Abdoul-Manna'ne son assistant après la réunion.

Amjad reprend aussitôt son air froid.

- tais-toi.

Ordonne t'il en le regardant froidement avec mépris. Il ne veut pas se rappeller ce détail. Il n'a pas le temps à accordé à une femme. Mais ses parents semble vouloir lui attribuer une charge supplémentaire.

*

Chez elle, Amal est couché sur son lit regardant sa chambre. Demain c'est le mariage, mais il semble que cette fois il n'y a pas encore eu de scandales. Le mariage allait-il vraiment avoir lieu ? Demain allait-elle vraiment quitter chez ses parents ? Ou elle aura des surprises comme les fois précédentes qui vont annuler le mariage ?

- c'est sûrement le silence avant la tempête. La surprise est peut-être pour le jour du mariage cette fois. Si le mariage allait vraiment avoir lieu, pourquoi je n'ai pas encore vue le soit disant fiancé ?

Elle se parle et se demande sans avoir de réponse. Finalement, les souvenirs douloureux de son abandon lui revient. La trahison de sa grande sœur Ramlat et le plus douloureux de tous..

À suivre...

Télécharger le livre