back
Télécharger l'appli
icon 0
icon Recharger
rightIcon
icon un livre d'histoire
rightIcon
icon Déconnexion
rightIcon
icon Télécharger l'appli
rightIcon
La vengeance d'Emily
4.9
avis
24K
Vues
26
Chapitres

*Emily* Cinq ans. J'ai perdu cinq années de ma vie dans une fichue cellule ! La raison ? Pour un crime que je n'ai même pas commis ! Je me souviendrais toujours de ce jour, ce jour qui a tant basculé ma vie. C'était mon mariage, j'étais tellement heureuse, mais il a fallu que quelqu'un gâche ce merveilleux moment de ma vie qui n'a duré que quelques minutes. Le corps sans vie de ma belle-soeur, Paulina, restera à jamais gravé dans ma mémoire. Elle était si douce et si gentille. Alors pourquoi la tuer ? Pourquoi tuer une fille aussi innocente ? J'étais effondrée après avoir découvert son corps, sans vie, dans ma chambre gisant sur le sol. Il y avait du sang partout. Partout. Mais ce qui m'a le plus blessé, c'est que toute les personnes en qui j'avais confiance n'ont pas hésité à me pointer du doigt en me traitant de meurtrière. J'ai été dévastée. Mes parents m'ont renié, mes amis m'ont tournés le dos et mon fiancé m'a craché au visage des mots blessants que je n'oublierai jamais. Des mots qui m'ont transpercé le coeur. Des mots qui m'ont achevé. Je me souviens aussi de la surprise que je voulais lui faire à lui ainsi qu'à ma famille et mes amis. Cependant, je l'ai perdu après que Léo m'ait violemment frappé. Une larme coula sur ma joue en repensant à cette soirée. J'avais tout perdu. Tout. J'étais tellement naïve à l'époque que je n'ai rien vu venir. Mais tout ça, c'est terminé ! Oui, c'est terminé ! J'ai passé cinq ans de ma vie à survivre dans l'enfer qu'on appelle, la prison. Je me suis fait battre par de nombreuses prisonnières, jour et nuit. Et grâce à ça, je suis devenue plus forte ! Plus forte que je ne l'ai jamais été !

Chapitre 1
Épisode 1

*Emily*

Cinq ans. J'ai perdu cinq années de ma vie dans une fichue cellule ! La raison ? Pour un crime que je n'ai même pas commis !

Je me souviendrais toujours de ce jour, ce jour qui a tans basculé ma vie. C'était mon mariage, j'étais tellement heureuse, mais il a fallu que quelqu'un gâche ce merveilleux moment de ma vie qui n'a duré que quelques minutes.

Le corps sans vie de ma belle-soeur, Paulina, restera à jamais gravé dans ma mémoire. Elle était si douce et si gentille. Alors pourquoi la tuer ? Pourquoi tuer une fille aussi innocente ?

J'étais effondrée après avoir découvert son corps, sans vie, dans ma chambre gisant sur le sol. Il y avait du sang partout. Partout.

Mais ce qui m'a le plus blessé, c'est que toute les personnes en qui j'avais confiance n'ont pas hésité à me pointer du doigt en me traitant de meurtrière. J'ai été dévastée. Mes parents m'ont renié, mes amis m'ont tournés le dos et mon fiancé m'a craché au visage des mots blessants que je n'oublierai jamais. Des mots qui m'ont transpercé le coeur. Des mots qui m'ont achevé.

Je me souviens aussi de la surprise que je voulais lui faire à lui ainsi qu'à ma famille et mes amis. Cependant, je l'ai perdu après que Léo m'ait violemment frappé.

Une larme coula sur ma joue en repensant à cette soirée. J'avais tout perdu. Tout. J'étais tellement naïve à l'époque que je n'ai rien vu venir. Mais tout ça, c'est terminé ! Oui, c'est terminé ! J'ai passé cinq ans de ma vie à survivre dans l'enfer qu'on appelle, la prison. Je me suis fait battre par de nombreuses prisonnières, jour et nuit. Et grâce à ça, je suis devenue plus forte ! Plus forte que je ne l'ai jamais été !

Après avoir mendié pour avoir un peu d'argent, je m'arrête à une cabine téléphonique et appelle la seule personne qui peut me venir en aide. Maria, ma grand-mère.

"Allô ?

-C'est moi, Emily.

-Oh mon dieu ! Emily ! Comment vas-tu ?

-Je vais bien mamie mais j'ai un petit problème et j'ai besoin de ton aide.

-Que veux-tu ma chérie ?

-En fait, je viens de sortir de prison et je n'ai nulle part où aller. Est-ce que tu pourras m'héberger pendant quelques temps ?

-Mais bien sûr ma puce ! Tu peux venir vivre avec moi tout le temps que tu le voudras.

-C'est vrai ?

-Oui. Je préparerai même ton petit plat préféré.

-Oui merci beaucoup mamie ! Je t'aime !

-De rien ma chérie."

Je raccroche en souriant. Elle était la seule à m'avoir soutenu et la seule à me rendre visite quand j'étais en prison. Cependant, mon sourire disparait aussitôt quand je remarque que je n'avais plus aucun soues sur moi.

***

Lorsque j'arrive devant sa magnifique villa, je cours aussi vite que je pu, puis entre dans la maison sans prendre la peine de frapper.

Je vois mamie dans la cuisine en train de préparer à manger.

"Mamie !" Criai-je

Elle sursaute et se retourne en me dévisageant.

"Tu m'as fait peur idiote !"

Je la prends dans mes bras et elle me rend mon étreinte. Elle m'a tellement manqué.

"Désolé de t'avoir fait peur mamie."

M'excusai-je

-Ce n'est rien. Mais la prochaine fois que tu me refais ce coup, je vais te donner une fessée."

Je ris à sa remarque et l'aide à faire la cuisine. Elle me raconta tous ce qui s'est passé pendant ces cinq dernières années.

Je ne cache pas que j'ai eu un petit pincement au cœur en apprenant que Léo, mon ex-fiancé s'est marié avec Melina, sa soit disante "amie d'enfance". Mes parents quant à eux sont toujours occupés à travailler, tandis que mon frère, Steven s'est marié avec une certaine Hannah et quant à ma soeur, Elisa, elle est partie de la maison sans donner signe de vie depuis maintenant cinq ans. D'après mamie, elle est partie quand je me suis faite arrêtée.

"Et toi ? Me demanda t-elle

-Quoi moi ?

-Comment est-ce que tu vas ?

-Je vais bien mamie.

-Non tu ne vas pas bien ! Arrête de me mentir Emily. Je te connais et je peux voir la souffrance dans ton regard. C'est à cause de Léo n'est-ce pas ?

Seulement en entendant son prénom, je me muets à pleurer. Comment a t-il pu me faire ça ? Pourquoi ne m'a t-il pas cru ? C'est pourtant lui qui m'a promis de ne jamais tourner le dos.

Ma grand-mère me caresse le dos tandis que je pleurais sur son épaule.

Au bout de quelques minutes, je me calme, mais ce fut de courte durée quand ma mamie prend la parole.

"Emily, je dois te dire quelque chose."

Oh oh. Je ne le sens pas du tout....

"De quoi veux-tu qu'on parle mamie ?

-Assieds toi d'abord, je veux que tu manges et ensuite, on en parlera d'accord ? Je n'ai pas envie de te couper l'appétit ma chérie."

Je hoche la tête et m'installe à table. Je me sers et déguste avec gourmandise mon plat préféré. Ça m'a tellement manqué !

***

J'aide ma grand-mère à débarrasser la table et ensuite nous nous dirigeons au salon. Je m'installe sur le fauteuil et elle fait de même.

"Alors ? De quoi voulais-tu me parler ?

-De Léo.

-On a déjà parlé de lui mamie. Tu m'as dit qu'il s'est marié et...

-C'est de ça dont je voulais te parler Emily. Me coupa t-elle

-De son mariage avec Melina ?

-En effet.

-Je ne veux pas parler de ça mamie.

-Mais il le faut !

-Mamie ! Tu sais que je l'aime toujours et que ça me fait mal de parler de ça alors pourquoi tu insistes ?"

Elle se tait aussitôt et évite mon regard. J'ai l'impression que ce qu'elle va me dire ne va pas me plaire.

"Mamie ? Qu'est-ce qu'il y a ?

-Le jour où la police t'a emmené, Léo était vraiment en colère contre toi. Il était incontrôlable. Il a dit qu'il voulait être seul, je n'étais pas d'accord mais il a insisté. Je suis donc repartis chez moi."

Elle souffle avant de reprendre.

"Mais j'avais comme un mauvais pressentiment. Je savais que ce n'était pas une bonne idée de le laisser seul donc je suis reparti chez lui. Quand je suis entré dans la maison, je..."

Elle ne termine pas sa phrase et se contente de me fixer. Ce qui a le don de m'énerver.

"Tu ?

-Je l'ai surpris avec Melina en train de... De... Enfin tu vois."

Mon coeur rate un battement. Comment ça ?! C'est quoi cette histoire ?!

"Ne me dis pas qu'il s'est tapé Melina alors que j'me suis faite arrêtée.

-C'est ce qui s'est passé Emily. Mais ce n'est pas tout. Me dit-elle

-Qu'est-ce qu'il a encore fait ?

-Léo a demandé Melina en mariage le lendemain où je les ai surpris et ont même fait la fête le soir même pour fêter leur fiançailles avec tes soi-disant amis et...tes parents.

Mes parents ?! C'est une blague ?!

Une larme coule sur ma joue. Comment ont-ils pu ? Ils n'ont jamais été proche de moi quand j'étais enfant certes mais, comment des parents peuvent-ils faire ça à leur propre enfant ?

"Mes parents ?

-Oui ma chérie. J'ai coupé les ponts avec tes parents quand ils t'ont renié. Et quand j'ai su qu'ils étaient présent à la fête des fiançailles de Léo, j'ai fait un énorme scandale. Mais le pire, c'est que tes parents étaient vraiment heureux pour eux.

-Les enfoirés !

-Mais il y a encore pire.

-Et qu'est-ce qu'il de pire ?"

Elle me regarde avec tristesse avant de reprendre.

"Ma chérie, est-ce que Léo était vraiment amoureux de toi ?"

Mais elle est complètement folle ou quoi ?! C'est quoi cette question stupide ?!

"Bien sûr ! Quelle question."

Elle détourne le regard tandis que j'essaye de ne pas balancer le vase près de moi sur un mur. Il faut que je me calme avant que la belle villa dans ma grand-mère ne ressemble à un dépotoir.

"Ma chérie, je sais que c'est dur pour toi mais il fallait que tu le saches.

-Je sais mamie et je te remercie de m'avoir tout dit." Soufflai-je. " Je vais aller prendre une douche.

-D'accord, tu dormiras dans une des chambres libres."

Je monte à l'étage et me dirige dans une chambre au hasard. Je file ensuite dans la salle de bain. Il faut que je prenne une douche froide pour me calmer. La haine n'arrêtait pas de grandir en moi.

Comment ont-ils pu me faire ça ? En un jour ? Comment mes parents ont-ils pu m'oublier aussi facilement ? Comment peuvent-ils êtres heureux que leur beau-fils se mari avec une autre ? Et Léo ? Ce connard qui disait m'aimer ! Et cette Melina qui se tape mon mec alors qu'elle me disait qu'elle l'aimait comme un frère, rien de plus. Mon cul ouais !

Ils se sont bien foutus de ma gueule !

***

Après avoir pris ma douche, je me jette sur le lit moelleux. Ça fait du bien putain !

Je me mets ensuite sur le dos et fixe le plafond en pensant à ces gens, ces personnes en qui j'avais éperdument confiance et qui m'ont tourné le dos.

Je les faisais confiance. Je leur ai tout donné. Je les aimais.

Mes "parents". Mon ex-fiancé. Mes "amis".

Mais à partir d'aujourd'hui, je ne ressens que de la haine pour eux.

Ils allaient payé !

Après avoir pris mon petit-déjeuner, grand-mère me proposa d'aller faire du shopping pour me changer les idées. Je me prépare donc avant de sortir de la maison et de courir vers la Ferrari que ma grand-mère m'a prêté.

Et c'est parti !!!

***

J'entre dans une boutique plutôt pas mal. Il y avait absolument tout ce que j'avais besoin, vêtements, maquillage, chaussures, lingerie... Enfin, des trucs de filles quoi ! Mon panier était déjà rempli. Il est temps de passer en caisse !

Je me dirige vers la caisse et paye mes achats avant de sortir et de mettre tous mes sacs dans le coffre de "ma" voiture.

***

Je décide d'aller m'acheter à manger. J'avais vraiment faim, je m'arrête donc devant un fast-food.

Je commande un hamburger avec des frites et attends patiemment que ma commande n'arrive.

J'entends des rires à ma gauche et en tournant la tête, je vois un beau couple, heureux avec leur bébé. Je souriais en les voyant rire. Ils étaient tellement heureux.

Je me mets soudainement à penser à Léo. Il me manque tellement malgré le mal qu'il m'a fait. Si seulement il m'a écouté et cru en moi, on serait sûrement en train de rire comme ce couple, on serait sûrement en train de faire plein de bisou à notre bébé, mais hélas, le destin en a décidé autrement.

*FLASHBACK*

"Je te jure que je n'ai rien fait Léo. Je t'aime et j'aime ta soeur comme si c'était la mienne. Jamais je n'aurais pu lui faire une chose pareille.

- MENTEUSE !!" Hurla t-il

Léo s'avance dangereusement vers moi et me prend violemment par le bras.

"Léo...s'il...te...plaît. Crois-moi." Le suppliai-je en pleurant

"ARRÊTE DE MENTIR EMILY !!" Hurla t-il en me secouant

"Léo, mon amour, je te dis la vérité. Je n'ai pas tué ta soeur. Je ne l'ai pas tué. Crois moi. Je t'en supplie. Je ne l'ai pa-"

Je ne peux finir ma phrase que sa main s'abat violemment contre ma joue.

"TU N'ES QU'UNE SALE PUTE ! JE ME DEMANDES COMMENT J'AI PU TOMBER AMOUREUX D'UNE MERDE COMME TOI !"

Hurla t-il en me poussant violemment sur le mur

Je gémis de douleur quand mon dos cogne contre le mur, mais Léo avait l'air de n'avoir rien à faire puisque lorsque je tombe au sol, il me donne un coup de pied au ventre. Non pas le ventre !

"NON ! ARRÊTE S'IL TE PLAIT LÉO ! ARRÊTE !!"

*FIN DU FLASHBACK*

"Vous allez bien madame ?" Me demanda le serveur avec un air inquiet.

Je remarque seulement après que mes larmes avaient coulé. Merde !

"Oui. Oui. Je vais bien merci."

Il dépose mon assiette et me lance un dernier sourire, que je lui rend, avant de tourner les talons.

Je ne peux m'empêcher de sourire en voyant mon hamburger et mes frites. Je me lèche les lèvres avant de déguster cette merveille. Oh mon dieu ! C'est tellement bon ! Cinq ans que je n'avais pas mangé ça !! Cinq ans !

Je déguste mon hamburger quand quelqu'un vient s'asseoir en face de moi, sur MA table ! Non mais il a cru qu'il était chez lui ?! Je ne l'ai même pas donné l'autorisation de s'installer !

En levant la tête, je m'étouffe avec mon hamburger. Il y a une bombe en face de moi !! Une bombe ! Mon dieu ! De beaux cheveux bruns, des yeux verts, des lèvres... Putain, des lèvres pulpeuses ! Je constate aussi ses muscles sous sa chemise blanche.

Il doit avoir un corps d'athlète !

Quand il me sourit, je remarque ses belles fossettes ! C'est une beauté divine !

"Vous voulez une loupe mademoiselle ?"

demanda t-il d'une voix sensuelle

"Une loupe ? Non merci." Répondis-je tout en continuant de fixer cette bombe devant moi

"Vous semblez aimer ce que vous voyez.

- Oh oui absolument ! Vous ne savez pas..."

Quand je me rends compte de ce que je venais de dire, je rougis et deviens plus rouge qu'une tomate et détourne le regard. Je pouvais voir son sourire au coin de l'œil.

LA HONTE ! Il m'a vu le reluquer !

"Vous êtes vraiment mignonne avec des joues rosées vous savez ?"

Non, je ne le savais pas imbécile !

"Merci.

- Que fait une magnifique créature seule sur une table ?

- Ben, je mange ça ne se voit pas ?"

Il rit en me dévoilant sa belle dentition. Et merde ! N'y a t-il pas quelque chose de moche chez lui ?!

"Désolé, je ne me suis pas présenté. Je m'appelle André Nelson. Enchanté."

André Nelson ?! J'ai déjà entendu ce nom quelque part. Mais où ?

"Emily Scott. Enchanté Monsieur Nelson."

Il me sourit et me prend la main avec délicatesse. Je frissonne quand il pose ses lèvres dessus. Mais qu'est-ce qu'il fait bon sang ?!

"Vous êtes mariée ou fiancée ?

-Hein ?!

-La bague que vous avez au doigt."

Je regarde ensuite mon annulaire. J'avais toujours la bague de fiançailles de Léo, je ne l'ai jamais jeté. Je l'avais toujours avec moi et je me demande s'il la toujours le sien avec lui. Évidement que non. Je suis tellement bête.

"Non.

-Ah bon ? Alors pourquoi cette bague ?!

-On me la offerte." Mentis-je

Il hausse un sourcil en me fixant.

J'essaye à tout prix de ne pas laisser mes larmes couler et je crois qu'il a remarqué puisqu'il me caresse la joue.

Sa main était tellement douce.

"Je suis vraiment désolé." S'excusa-t-il en me regardant tristement

"Pourquoi ?

-D'avoir réveillé de mauvais souvenirs.

-Ne vous inquiétez pas."

Je lui souris et termine mon hamburger. Je hausse un sourcil en voyant son air amusé.

"Quoi ?

-Vous êtes la première femme que je vois manger un hamburger et des frites.

-Ah bon ?

-Oui. D'habitude, elles ne mangent que de la salade.

-Eh bien, désolé de vous décevoir mais je n'aime pas trop les salades.

-J'ai vu ça." Répondit-il d'un ton amusé

On parle pendant plusieurs minutes quand son téléphone sonne. Il le regarde et souffle.

"Je dois y aller. Ravi de vous avoir rencontré mademoiselle.

-De même."

Il prend ma main et fait un baiser avant de partir. Il m'a rendu le sourire en quelques minutes. J'espère vraiment qu'on se reverra.

Je prend mon sac et me dirige vers la caisse pour payer mon addition.

***

En allant à ma voiture, j'entends deux personnes se disputer dans le parking. Un homme et une femme. Je ne peux malheureusement pas voir leur visage puisqu'ils sont dos à moi.

Je monte dans ma voiture et attache ma ceinture. Cependant, je ne démarre pas, j'étais de nature très curieuse donc j'écoute la conversation du couple.

"Mais j'te dis que c'est pas d'ma faute !"

Hurla la femme

"Si c'est de ta faute que Maya s'est cassée la jambe car t'étais trop occupée à jouer avec ton portable plutôt que de t'occuper de ta fille !"

La garce ! Elle ne sait même pas faire attention à sa fille.

Mais de quoi je mêle moi ?

"T'as pas besoin de me faire la morale, t'es pas mieux !

-Pardon ?! Parce que toi t'es parfaite peut-être ?!

-Bien sûr !

-Ah ouais et en quoi ?!

-Tu sais très bien dans quel domaine j'excelle. Celle de te faire jouir chéri."

Beurk ! Mais ils sont dégueulasse !

"Ouais c'est pour ça que je t'aime plus que cette pouffiasse d'Emily."

Emily ?!

"Ouais je sais que cette salope ne te méritait pas et toi aussi d'ailleurs. Et au fait, cette idiote ne sait même pas que tu l'as trompé, elle est vraiment stupide." Dit la femme en embrassant l'homme qui se tenait en face d'elle."

Lorsqu'ils se retournent et que je vois enfin leur visage, je manque de m'évanouir. Le couple qui se disputait, n'était autre que Melina et Léo !

Les salauds !! Ils se sont foutus de moi depuis longtemps !!

*À suivre ...*

Télécharger le livre