icon 0
icon Recharger
rightIcon
icon Historique
rightIcon
icon Déconnexion
rightIcon
icon Télécharger l'appli
rightIcon
LA FAUSSE HÉRITIÈRE

LA FAUSSE HÉRITIÈRE

LittleWriter📚

4.9
avis
4.5K
Vues
10
Chapitres

Jusqu'où iriez-vous pour sauver votre vie et celle de votre enfant ? Pour Zara Bishop le seul moyen d'y parvenir est de se tourner vers l'imposture. Aussi dangereux que cela puisse paraître elle est bien décidée à entrer dans la peau d'une autre pour parvenir à ses fins. Un plan sûr qui ne souffrait d'aucune faille... à une exception près ! Il n'était pas prévu qu'elle s'enamoure de sa victime. Qu'adviendrait-il si ce dernier venait à découvrir la vérité ?

Chapitre 1 Prologue

Sept ans pus tôt...

- Où est-il ? S'écria Daegan lorsqu'il pénétra le salon d'un pas rapide.

Corazon et Tanaïs qui étaient assises sur le canapé à attendre impatiemment le retour du docteur Maddox se levèrent lorsqu'elles entendirent Daegan rentrer.

- Dans sa chambre, répondit Corazon. Le docteur est en train de l'examiner. Cela prendra plusieurs minutes, ajouta-t-elle en exhalant un soupir.

Sans plus attendre Daegan se dirigea vers les escaliers.

- Non Daegan ! S'exclama Corazon. Tu devrais attendre ici comme nous tous d'ailleurs. Maddox ne voudrait pas qu'on le dérange.

Daegan qui avait atteint les premières marches des escaliers se retourna en jurant entre ses dents. Pendant combien de temps devra-t-il encore attendre sans nouvelles ? L'effroi qui l'envahissait à l'idée de perdre son père le poussait à aller dans cette chambre bien que sa sœur le lui avait interdit. Que pouvait-il fait d'autre ? Attendre pendant plusieurs minutes le retour du docteur ne ferait qu'accroître son angoisse. Lorsque sa secrétaire l'avait informé que Simmons avait encore eu un malaise, il était passé par tous les tourments en envisageant les pires scénarios. Il avait besoin d'être rassuré, besoin d'entendre que ses craintes n'étaient infondées, besoin qu'on lui dise que son père n'avait rien de grave et qu'il se porterait mieux avec plus de repos.

- Daegan !

La voix stridente de sa soeur le tira de ses pensées. Il finit par descendre les escaliers pour les rejoindre.

- Je comprends que tu sois angoissé et que t'aies besoin d'en savoir plus sur son état mais Maddox a été clair lorsqu'il donnait ses ordres. Personne ne doit entrer dans cette chambre pas avant qu'il n'en ressorte, déclara Tanaïs.

Daegan acquiesça de la tête comme pour montrer qu'il avait compris puis se dirigea lentement vers le canapé où était assis sa meilleure amie.

- Qu'est-ce qu'il s'est donc passé ? Qu'est-ce qui a bien pu provoquer son malaise ? Demanda-t-il en s'adressant à sa soeur.

Son deuxième malaise remontait à plusieurs mois puisqu'il était suivi d'une infirmière qui veillait sur sa santé. Il ne ratait aucun rendez-vous et suivait à la lettre les instructions de Maddox. Alors pourquoi son coeur aurait-il de nouveau rechuter ? Encore qu'il fût en forme et qu'il ne présentait aucun signe de fatigue la dernière fois qu'il lui avait rendu visite.

- Je ne saurai le dire Daegan. Nous non plus ne savons rien. Et cette Alicia ne nous dira pas grand-chose puisqu'elle n'était pas là au moment où il avait fait son malaise.

- Comment ? Fit Daegan outré. Où était-elle donc cette fichue infirmière ? Ne l'avons-nous pas embauché pour qu'elle le surveille et qu'elle ne le lâche pas d'une semelle ?

Le docteur fit enfin son apparition dans le salon mettant fin à la discussion. Ils se levèrent immédiatement du sofa et s'approchèrent de lui.

- Alors, comment il va ? S'empressa Corazon de demander.

Elle craignait profondément que Simmons la laisse tomber alors qu'elle avait besoin de lui plus que jamais. Les larmes de douleur lui brûlaient les yeux tant l'expression du visage de Maddox en disait long.

- Il est inutile que l'on vous cache la vérité encore plus longtemps. Je me dois d'être honnête avec vous. Simmons ne va pas bien.

- Mais ? Lâcha Corazon d'une voix effrayée. Il allait pourtant...

- Bien ? Compléta Maddox. C'est ce qu'il vous faisait croire. Il ne voulait surtout pas vous inquiéter alors il a préféré vous cacher l'acuité de son état. Il...il ne lui reste que moins de deux mois à vivre, ajouta-t-il en affichant un regard désolé.

Ébranlés par cette nouvelle, ils restèrent tous figés. Cette nouvelle les avait pris au dépourvu. Le compte à rebours venait d'être amorcé et ils n'avaient aucun moyen pour obtenir un sursis. Ils allaient assister impuissants au trépas de celui qui avait été toujours là pour eux. Ils étaient condamnés à voir l'étiquette de mort sur son front toutes les fois qu'ils porteraient leur regard sur lui.

- Non, ce n'est pas possible, clama Corazon en s'effondrant sur le sofa. Pas lui !

Tanaïs s'approcha de Corazon et posa délicatement sa main sur son épaule comme pour la réconforter. Elle se campronna à son bras et pleurait toutes les larmes de son corps.

Quant à Daegan, il aurait tout donné pour qu'une goutelette de larme paraisse dans le coin de son oeil gauche... Mais rien n'y fit. Il avait tellement réprimé ses émotions toute sa vie qu'il n'en avait plus à montrer. Il n'était simplement pas du genre à s'extérioriser.

- Ça pourrait bien être une erreur, non ? Demanda-t-elle au docteur.

Celui-ci fit non de la tête. Corazon se remit à sangloter à ne point finir.

- Je veux le voir, lança subitement Daegan.

- Vous pouvez y aller. Il voulait d'ailleurs vous voir également. Apparemment il a quelque chose de très important à vous dire.

Corazon et Daegan se jetaient un regard énigmatique et reportèrent d'une minute après leurs attention sur Maddox qui retirait son blouson.

- D'une chose très importante ? Répéta Corazon en haussant les sourcils.

- Il vous attend. Dépêchez-vous.

Corazon se leva de son siège tout en essuyant ses larmes et suivit Daegan qui avait déjà pris les escaliers. Ils longèrent le couloir qui menait directement à l'appartement de Simmons. Une fois devant sa porte, Corazon toqua légèrement et pénétra une minute après l'intérieur. Ils dardaient sur Simmons un regard empreint de surprise en le voyant jouer du piano. Il paraissait en si bonne forme bien que Maddox leur ait dit qu'il n'allait pas bien.

- Venez donc, ne restez pas là, fit-il après avoir achevé la dernière note.

Ils avancèrent vers lui d'un pas raide et prirent place à côté de lui sur la banquette.

- Papa ? Commença Corazon d'une voix teintée de surprise. Tu n'as plus joué au piano depuis la disparition de Kallisto. Pourquoi aujourd'hui ?

Simmons s'empara de la photo cadrée de son unique amour. Il la contempla langoureusement et la caressa de ses doigts. Il assistait sans force au flux de souvenirs relatifs aux moments précieux qu'ils passèrent à deux. C'était beaucoup trop d'émotions à la fois, beaucoup trop pour être contenues par un homme... Ils étaient heureux ! Pourquoi a-t-il fallu cette séparation si douloureuse ! Qu'est-ce qu'il l'aimait ! Il reposa la photo sur le couvercle du piano et se tourna vers ses enfants.

- Maddox vous a certainement dit qu'il ne me reste plus beaucoup de temps...

- Oui on est au courant, le coupa Daegan. Ce que je ne comprends pas, c'est le fait que tu nous l'aies caché depuis tout ce temps. On méritait de le savoir.

- Je ne voulais pas vous inquiéter davantage.

- Est-ce que tu t'entends parler ? S'indigna Daegan. Si Maddox n'avait pas pris l'initiative de nous avouer que tu allais très mal on l'aurait sûrement appris le jour où tu aurais quitté ce monde. As-tu pensé au moins à ce qu'on allait ressentir ? Au poids de la culpabilité qui pèserait sur nous si le pire était arrivé ?

- Je comprends que tu sois en colère. Mais sache que si je ne vous ai rien dit c'est...

- Pour que nous ne nous inquiétons pas, j'ai saisi, fit-il froidement.

- Bon, je ne vous ai pas appelé pour une dispute fort bien inutile, lança-t-il en s'emparant des mains de ses enfants. Je vous ai fait venir parce que je dois vous mettre au courant d'une nouvelle importante. Une nouvelle qui vous concerne autant que moi.

Intriguée, Corazon se mordit la lèvre en fixant son père de ses grands yeux verts.

- Qu'est-ce qu'il y a de plus important que le fait que tu ne seras plus de ce monde bien avant d'avoir connu notre progéniture, lança Corazon d'une voix morne. Je ne peux pas accepter l'idée que tu nous quittes assez tôt. Tu n'imagines pas à quel point j'ai énormément besoin de toi. Je me sens terriblement seule depuis que Damian a rompu tout lien avec moi. Et je le suis encore plus...

Elle s'arrêta en portant la naissance de ses doigts sur son ventre.

- Papa, on a besoin de toi. Tu ne peux pas nous abandonner, ajouta-t-elle alors qu'une larme glissait sur sa joue.

Simmons considéra longuement sa fille tandis que ses pupilles sombres se dilataient.

- Tu... Tu attends un enfant ? S'enquit-il en écarquillant les yeux.

Corazon hocha la tête.

Dagean fut surpris ne s'attendant pas de plus à une terrible nouvelle.

- Tu es enceinte, Déclara froidement Daegan.

Corazon remarqua que son frère ne se réjouissait guère de cette nouvelle. Ce qui l'étonna.

- Est-il au courant ?

- Non.

- Non ? Répéta-t-il en arquant ses sourcils.

- Je ne l'ai appris que ce matin. Je voulais l'appeler pour lui faire part de cette nouvelle mais je me suis retenue.

- Et pourquoi ?

- Daegan ! Je ne veux surtout pas lui donner l'impression que j'essaye de le faire revenir vers moi en utilisant ce bébé.

- Tu comptes lui cacher cette grossesse ? As-tu conscience qu'élever un enfant est une tâche assez difficile et que ça l'est encore plus quand on le fait tout seul ?

- Il existe des mères célibataires qui jusqu'à présent ont su se débrouiller pour élever toutes seules leurs enfants, alors pourquoi pas moi ?

- Corazon, intervint Simmons, Je suis si heureux pour toi. En voilà une bonne nouvelle de plus pour illuminer ma journée.

- Une bonne nouvelle de plus ? Fit-elle confuse.

- Écoute Ma fille, ton frère a raison. Tu devrais mettre Damian au courant. Ne lui prive pas cette chance d'assurer son rôle de père. Moi par contre on m'en a privé, dit-il d'une voix pleine de regret.

- On t'en a privé ? Répéta Daegan en prenant un air déconcerté. De quoi est-ce que tu parles papa ?

- C'est pour ça je vous ai fait venir. Je devrais vous mettre au courant. Malheureusement je n'aurai pas assez de temps pour faire mes recherches. J'ai appris ce matin que Kallisto a eu une fille et il se trouve que je suis son père.

Les jumeaux accueillirent cette nouvelle comme un choc. Corazon cligna des yeux tandis que Daegan demeura interdit.

- Tu es sûr qu'il s'agit bien de ta fille ? Demanda Daegan qui refusait d'y croire.

- Il n'y a aucun doute.

- Pourquoi es-tu si convaincu ? Demanda Corazon ? Aurais-tu retrouvé Kallisto ? C'est elle qui te l'a dit ?

- Non, malheureusement. J'aurais aimé que ce soit-elle qui me le dise. J'ai croisé Betty et son époux au Golf.

- Au Golf ? S'arlama Daegan. Qu'est-ce que tu fichais au Golf ? Bon sang ! Maddox ne t'a pourtant pas dit que tu devrais éviter de faire trop de mouvement ? Et cette Alicia te l'a permis.

- Cette belle infirmière était contre. Elle croit d'ailleurs que je passe le reste de mes journées dans des galeries d'art. Ne la blâme surtout pas. Et puis je m'ennuie à mourir en restant cloué dans ma chambre. J'ai besoin de m'occuper et de profiter pleinement du peu de temps qui me reste.

- Mais...

- Il n'y a pas de mais qui tienne. De plus si je ne me suis pas rendu au Golf aujourd'hui je ne saurai jamais que j'ai une fille.

- Qui est cette Betty ? Demanda Corazon.

- La marraine de Kallisto. Elle me l'a présenté lorsqu'on s'est rendu dans son ranch pour le mariage de leur fils. Elle et son époux ont récemment emménagé à Atlanta. Elle m'a raconté que Kallisto lui avait rendu visite une semaine après sa disparition. Elle lui a avoué qu'elle attendait un enfant et qu'il était de moi.

- Cette Betty, t'a-t-elle dit pourquoi elle t'avait quitté et caché l'existence de ce bébé ?

- Malheureusement, non. Après la naissance de ce bébé, Kallisto avait quitté la demeure de sa marraine. Elle ne voulait pas que je la retrouve alors elle a préféré ne rien dire sur sa destination. Je me demande ce que j'ai bien pu lui faire pour qu'elle me fuie de cette façon et de surcroît, me cacher l'existence de ce bébé. J'ai toujours pensé que je la rendais heureuse et qu'elle avait bien envie de m'épouser. Si seulement Betty m'avait avoué plutôt qu'elle se trouvait dans leur ranch, j'aurai pu connaître les raisons qui l'ont poussé à le faire.

- Ne pense plus à cette femme papa. Cela te rend encore plus mal. Si elle t'aimait vraiment...

- Bien-sûr qu'elle m'aimait, la coupa-t-il. Je n'ai jamais douté une seconde de son amour Cora...

- Papa je comprends que tu veuilles retrouver cette fille mais qu'est-ce qui te dit qu'elle voudrait te voir. Si ça se trouve Kallisto ne lui a pas peut-être parlé de toi.

Ignorant l'éclat du désespoir qui brillait dans les prunelles de son père Daegan poursuivit.

- De plus tu n'as pas réussi à retrouver ta Kallisto alors je doute fort que tu retrouves sa fille, enfin ta fille.

- Je suis entièrement d'accord avec Daegan. Et Si Kallisto ne voulait pas que tu la retrouves c'est bien pour une raison, non ? Ajouta Corazon.

- Mais enfin ! Il s'agit de votre sœur. Ne voudriez-vous pas la connaître ?

- Papa, murmura Corazon avec une telle douceur. Bien-sûr qu'on voudrait la connaître mais est-ce qu'elle autre voudrait ?

- La seule façon de le savoir est de la retrouver. Il se peut que je sois déjà mort bien avant de la connaître. Alors promettez-moi que vous feriez tout votre possible pour la retrouver.

- Mais papa...

- Même si je n'aurais sûrement pas cette chance de la rencontrer et d'apprendre à la connaître je veux qu'elle fasse partie de cette famille.

Corazon déposa un baiser sur la paume de sa main et leva sur lui ses yeux brouillés de larmes.

- Tu ne vas pas mourir Papa. Tu la retrouveras toi-même et tu nous la présenteras.

Un sourire triste se dessina sur les lèvres de Simmons. Il tendit sa main pour caresser la joue de sa fille.

- La médecine a bien évolué, il doit exister un traitement efficace.

- Corazon ! Il n'y a plus rien à faire. Tu devrais accepter cette triste réalité.

- Non !

Simmons exhala un soupir et se tourna vers Daegan. Celui-ci avait les yeux fixés sur le portrait de famille dressé sur le mur.

- Daegan, fiston.

- Papa.

- Jure-moi que tu feras tout ce qui sera nécessaire pour la retrouver.

- Faudrait d'abord que tu me donnes son Identité, non ?

- Elle s'appelle Zara Bishop.

- Zara Bishop, répéta-t-il sans quitter du regard le portrait de famille.

À suivre

Continuer

Inspirés de vos vus

Autres livres par LittleWriter📚

Voir plus
Chapitres
Lire maintenant
Télécharger le livre