icon 0
icon Recharger
rightIcon
icon Historique
rightIcon
icon Déconnexion
rightIcon
icon Télécharger l'appli
rightIcon
La rencontre d'amour

La rencontre d'amour

LUNETE BLANCHET

4.7
avis
154K
Vues
198
Chapitres

Le jour où elle est allée dans un bar pour chercher son petit ami, elle a commis une erreur fatale : elle a pris un inconnu pour lui. Sous l'emprise d'alcool, elle a posé les lèvres sur les siens. Cependant, il est devenu tout excité par ce baiser. Il savait en ce moment même qu'elle était celle qu'il voulait. Peu importe à quel point elle essayait de le fuir, il pouvait toujours la récupérer.

Chapitre 1 Rentre avec moi

La nuit à la ville A était remplie de lumières vives et animée d'une multitude d'activités. Un trafic intense de voitures et d'autobus traversait les rues alors que les enseignes au néon clignotaient. Pendant ces nuits longues et solitaires, beaucoup de gens essayaient de trouver des moyens pour réduire le stress et se défouler, rendant la ville si vivante.

Dans un club privé haut de gamme du quartier du centre d'affaires de la ville, de belles hôtesses légèrement vêtues se promenaient. À l'intérieur de cet endroit exquis, le parfum de l'alcool et toutes sortes d'arômes coûteux envahissaient l'air. Ces femmes qui passaient portaient des vêtements si magnifiques et révélateurs. Elles avaient un maquillage épais sur le visage.

Étonnamment, une fille en robe beige se tenait près de la porte d'un salon privé, l'air très innocente et déplacée. Elle n'avait pas de maquillage, et comme on pouvait s'y attendre, ses grands yeux larmoyants attiraient l'attention des gens dans un endroit si bruyant.

Ses sourcils étaient profondément froncés et son visage semblait un peu pâle. Et elle serrait fermement la chaîne de son sac à bandoulière de sa main droite.

« Mademoiselle, que puis-je pour vous? », lui a poliment demandé un serveur qui passait par là en lui lançant un regard curieux.

Mais la fille a simplement jeté un coup d'œil au serveur et dit : « Non, merci. » Ses yeux brillants étaient très tristes, ce qui a fait de la peine au serveur.

Et malgré sa voix un peu rauque, elle était plutôt calme, quoiqu'un peu désespérée.

En entendant sa réponse, le serveur s'est immédiatement éloigné d'elle.

Prenant une profonde inspiration, Ivanka Su a tendu la main et saisi la poignée de la porte. Dès qu'elle a ouvert la porte, un peu de musique et des rires ont filtré. Se mordant la lèvre, elle a ouvert la porte de toutes ses forces. La musique assourdissante, les fous rires des hommes et les femmes charmantes qui flirtaient avec eux. Toutes ces choses, ainsi que l'odeur de la cigarette et du vin, ont accueilli Ivanka.

Personne ne semblait l'avoir remarqué, tout le monde dans la pièce parlait, mangeait et buvait. Sur le long canapé, une poignée de belles femmes entourait un homme négligé. L'homme était exceptionnellement beau, avec son nez droit, des yeux attirants et un charmant sourire au coin de la bouche. Il ressemblait beaucoup à un prédateur qui pouvait facilement obtenir ce qu'il voulait, et aucune femme ne pouvait espérer lui échapper.

En ce moment, son visage était un peu rouge. Il tenait une femme dans chaque bras, les embrassant et les touchant partout.

Ivanka s'est approchée de lui sans un mot. Puis, elle l'a fixé, la déception inscrite sur son visage.

Une jolie dame à côté de l'homme lui a gentiment fait signe et il a regardé Ivanka avec ses yeux brillants. Alors qu'il fronçait les sourcils, il a dit : « Eh bien, n'est-ce pas la bonne belle-fille de la famille Xu! »

Le regardant à son tour, Ivanka a fait de son mieux pour réprimer sa colère et a dit aussitôt : « Bruce, tu dois rentrer à la maison avec moi. »

La repoussant avec un ricanement, Bruce Xu a crié : « Que dis-tu? Je ne peux pas t'entendre! » En disant cela, il a enroulé son bras autour de la taille de la femme à côté de lui, et les gens autour d'eux ont éclaté de rire.

Malgré cela, Ivanka a réussi à garder son calme. Élevant la voix, elle lui a à nouveau dit calmement : « Bruce, rentre à la maison avec moi. »

« Rentrer à la maison? » Avec un léger sourire, Bruce l'a regardée et a répondu : « De quelle maison parles-tu? » Embrassant la femme à sa gauche, il a continué : « Est-ce la maison de Mary? » Puis, il a embrassé la femme à sa droite et dit d'un ton plutôt espiègle : « Ou est-ce peut-être la maison de Candy? » Ensuite, il a regardé Ivanka et dit d'une manière assez provocante : « J'ai beaucoup de maisons. Si tu ne le dis pas clairement, comment saurai-je dans quelle maison tu veux que j'aille? »

À ce stade, le visage d'Ivanka avait pâli, mais les lumières de la pièce brillaient sur elle, ce qui donnait une teinte bleu vif à son visage.

En regardant Ivanka, Bruce a dit d'un ton moqueur : « Ivanka, penses-tu vraiment que tu fais partie de ma famille juste parce que nous nous sommes mariés? »

« Rentre à la maison avec moi », a répété Ivanka pour la troisième fois.

« D'accord! », a crié Bruce en tapotant la cuisse de la belle femme juste à côté de lui. Tout le monde avait les yeux rivés sur eux à ce moment-là. Quelqu'un a éteint la musique et la salle s'est soudain tombée dans le silence.

Alors qu'un léger sourire éclairait le visage de Bruce, il a regardé Ivanka en désignant une douzaine de verres de vin sur la table. Puis, il a continué en disant : « Si tu peux boire douze verres de vin, je rentrerai avec toi. »

Abasourdie, Ivanka est devenue encore plus pâle qu'auparavant. Douze verres? Elle n'avait même jamais bu une gorgée de vin!

Haussant les sourcils, Bruce s'est moqué d'elle en lui demandant : « Alors, peux-tu le faire? Si tu ne peux pas, alors tu devrais juste sortir d'ici! »

Fermant les yeux, Ivanka a pris une profonde inspiration. Après avoir rassemblé son courage, elle a pris un verre de vin et l'a avalé. C'était si désagréable pour elle, comme si le vin lui avait mis le feu à la gorge. Finir un verre était déjà si difficile, encore moins douze.

« Je n'en boirai qu'un seul. » En la regardant, Bruce a juste souri et dit : « N'as-tu pas entendu ce que j'ai dit? Il te faut boire tous ces douze verres! » Tout d'un coup, les gens autour d'eux étaient surexcités et la foule a commencé à applaudir. Leurs cris et applaudissements étaient si forts qu'ils ne cessaient de résonner dans les oreilles d'Ivanka.

Avec toute cette attention sur elle, elle n'avait plus d'autre choix que de les boire. À mesure que les minutes s'écoulaient, on pouvait voir davantage de verres vides sur la table. À chaque gorgée, elle se sentait de plus en plus mal.

« Six… »

« Sept… »

« Huit… »

« Neuf… »

« Dix… »

« Onze… »

La foule a continué à applaudir et crier, ne remarquant pas qu'Ivanka commençait à se comporter bizarrement.

Petit à petit, sa vision devenait trouble. Elle avait si chaud dans le ventre, et il n'a pas fallu trop de temps à tout son corps pour devenir fiévreux également.

Inutile de dire qu'elle ne pouvait plus boire.

« Non, je ne peux pas abandonner! Bruce doit rentrer à la maison! Parce que… » S'il ne rentrait pas avec elle ce soir, elle ne pourrait pas lui pardonner jusqu'à sa mort.

Serrant les dents, elle a regardé le dernier verre de vin sur la table. Les mains tremblantes, elle l'a pris et a regardé Bruce. Son visage était tout rouge à cause de l'alcool.

Voyant cela, le visage de Bruce s'est instantanément assombri. Tout le monde a regardé avec excitation Ivanka boire le dernier verre. Ils ne pouvaient s'empêcher d'applaudir pour son courage.

Cependant, contrairement à tous ceux qui avaient l'air de passer le meilleur moment de leur vie, il n'y avait rien d'autre que de la froideur sur le visage de Bruce.

Ivanka a retourné le verre vide : il ne restait plus une seule goutte de vin. Puis, elle a regardé Bruce et lui a lancé un léger sourire, comme si elle le taquinait.

« Voilà. Je l'ai fait. Maintenant, tu dois rentrer à la maison avec moi. » Elle l'a dit avec précaution, mot par mot, comme si elle n'était pas du tout ivre. Elle avait la tête haute, aussi calme et fière que jamais.

Cela a mis Bruce hors de lui, si furieux qu'il était impatient de déchirer le faux masque de calme qu'elle portait et le piétiner. Il voulait la voir pleurer de déception et supplier. Sans cette femme, il aurait pu être avec l'amour de sa vie. De plus, il n'aurait pas à vivre comme ça tous les jours.

Tout à coup, Bruce a ricané et dit : « Ivanka, on dirait que tu tiens bien l'alcool après tout. Mais pourquoi faisais-tu l'innocente auparavant? »

« Bruce... » Avant qu'Ivanka ne puisse finir, Bruce l'a coupée. « Assez! Arrête de dire des bêtises! Tu as dit que tu voulais rentrer à la maison, non? Je viens avec toi! », a-t-il dit, perdant complètement patience. Sur ces mots, il a pris une belle femme dans ses bras et l'a embrassée passionnément. Puis, il a doucement caressé son visage et dit avec regret : « Bébé, je dois rentrer à la maison pour le moment. À demain. » La belle femme lui a fait un sourire coquet en jetant un coup d'œil à Ivanka, comme si elle se fichait d'elle pour ne pas avoir été capable de susciter l'amour d'un homme.

Continuer

Inspirés de vos vus

Chapitres
Lire maintenant
Télécharger le livre