back
Télécharger l'appli
icon 0
icon Recharger
rightIcon
icon un livre d'histoire
rightIcon
icon Déconnexion
rightIcon
icon Télécharger l'appli
rightIcon
Accouplement par erreur

Accouplement par erreur

N Chandra.

4.8
avis
193.3K
Vues
43
Chapitres

Rosalie Murdoch a été dévastée lorsque Chris Reynolds, son compagnon destiné et l'Alpha de la meute, l'a trahie en prenant quelqu'un d'autre pour sa compagne. Le cœur brisé, elle a une aventure d'une nuit avec un Alpha en visite, Alex Greyson. Avec des remords, elle a essayé de s'enfuir, mais l'Ahpha Greyson l'a déjà considérée comme sa compagne. Pour couronner le tout, Chris, son ancien compagnon, voulait qu'elle revienne. Coincée entre les deux Alpha et une guerre de meute imminente. Quel serait le sort de Rosalie ?

Chapitre 1
Prologue

« Pourquoi me fais-tu une chose pareille ? », ai-je crié en le tenant par le col. Son regard froid me fixait. Ses yeux avaient été jadis si pleins d'amour. Mais aujourd'hui, on aurait dit des piscines noires sur le néant. Ça ne pouvait pas être réel. Étais-je dans un cauchemar ? Allais-je un jour me réveiller de ce rêve douloureux ?

« Désolé, je ne peux pas te prendre comme compagne, Rosalie. Je n'ai pas eu le choix dans cette histoire et tu le sais. Je dois obéir au conseil. »

« Mais je suis ta compagne ! Comment se fait-il que le conseil puisse décider qui peut être ta compagne ? Tu sais que c'est moi ! Ton loup le sait aussi ! », ai-je essayé de le raisonner. J'ai essuyé mes larmes tenaces. Je n'étais pas ignorante des règles, un Alpha ne pouvait s'accoupler qu'avec une Alpha ou une Beta de haut rang au besoin. J'étais une Oméga. Mon père avait bien été promu au rang de Beta, mais il était un Oméga de naissance, et moi aussi. La meute avait des règles très strictes.

Bien que mes efforts aient été futiles, je continuais à m'accrocher à l'espoir.

Ces souvenirs, ces beaux espoirs et ces rêves, tout avait disparu en un clin d'œil. Tout cela me semblait si surréaliste.

Mon compagnon allait me quitter. Il allait me rejeter. Chris m'a regardée longuement. Ses yeux ont montré très peu d'émotion.

Son adorable visage s'est adouci un peu, tandis qu'il essayait de lire dans mes pensées.

« Arrête d'essayer de lire dans mes pensées ! », ai-je crié.

« Je n'essaie pas de lire dans tes pensées, Riri. Je fais juste de mon mieux pour te réconforter », a-t-il chuchoté. Il s'est approché de moi, j'ai reculé d'un pas pour garder la distance. Je ne voulais pas qu'il me touche. Je ne pourrais pas le supporter.

« S'il te plaît, ne t'approche pas de moi. Ne me rends pas les choses plus difficiles. » J'étais furieuse, blessée et brisée. « Et s'il te plaît, ne m'appelle plus jamais de cette façon.... plus jamais », lui ai-je craché.

« Je t'aime toujours », a-t-il chuchoté, avec douleur et désir dans sa voix. Il a avancé d'un pas et m'a prise dans ses bras. Je n'avais plus la force de lui résister. J'ai posé ma tête sur sa large poitrine et j'ai pleuré. Il a refermé ses grands bras autour de moi et m'a serrée très fort.

« Je t'aimerai toujours Riri, mais pas de cette façon. Je ne peux pas te prendre pour compagne. Je vais devoir te rejeter. S'il te plaît, pardonne-moi », a-t-il chuchoté.

Ma louve s'est soumise à l'Alpha ; j'étais incapable de le défier. S'il me rejetait, je devais l'accepter. Même si cela me brisait le cœur, ou me faisait pleurer, je n'avais pas le choix.

J'ai senti ses lèvres sur mon front, puis sur ma tempe. Il était en train de couvrir mon visage de petits baisers. Sa main s'était faufilée dans mes cheveux et ses lèvres avaient atteint mes joues. Il a commencé à les embrasser puis, juste avant d'embrasser mes lèvres. J'ai reculé d'un coup sec.

« Non ! »

Il avait l'air légèrement choqué et consterné. « Riri... », a-t-il commencé à dire.

« Non ! Je ne suis plus à toi, nous ne sommes plus compagnons. Tu n'as plus le droit de me toucher, Chris Reynolds. » Je me suis débattue et je l'ai repoussé.

« Je ne voulais pas te faire de mal, Riri... »

« Tu en as déjà fait assez, mon alpha. Tout est terminé. J'accepte ton rejet, alpha Chris », ai-je dit avec une révérence. Il m'a fixée avec ses yeux bruns. Comme s'il ne s'attendait pas à cette réponse.

J'ai couru, sans me retourner, j'ai foncé dans la forêt. Mes vêtements se sont déchirés quand je me suis transformée en ma louve blanc argenté. J'ai couru jusqu'à la plus haute falaise et j'ai hurlé dans la nuit.

Télécharger le livre