Login to Kifflire
icon 0
icon Recharger
rightIcon
icon Historique
rightIcon
icon Déconnexion
rightIcon
icon Télécharger l'appli
rightIcon
Prisonniére Entre Tes Bras

Prisonniére Entre Tes Bras

LeaFaes

5.0
avis
127.5K
Vues
85
Chapitres

Nicole Williams est une bonne fille, une étudiante universitaire de 18 ans. Sa sœur la trompe lors d'une fête pour entrer dans la chambre d'un homme mystérieux. Ce que sa sœur n'attendait pas, c'est qu'elle la mènerait dans la mauvaise chambre. Après avoir été exposée lors de sa nuit passionnée dans les journaux nationaux, elle est contrainte d'épouser cet homme, qui la fera souffrir de manière inimaginable. Bruno Leone est un PDG milliardaire, un homme séduisant d'un peu plus de 30 ans. Après avoir été trahi par une femme avec son propre frère, il est devenu de mauvaise humeur. Malgré lui, il passe une nuit avec Nicole alors qu'il est sous l'influence d'une boisson qu'on lui a donnée. Son père l'oblige à épouser la fille, il pense qu'elle a tout planifié. Par conséquent, il décide de la faire regretter ce qu'elle a fait, en profitant de son malheur. Il n'aurait jamais pensé qu'il finirait par l'aimer. Nicole pourra-t-elle lui pardonner après tout le mal qu'il a causé ?

Chapitre 1 Elle est ma fiancée

Bruno n'arrivait pas à croire ce qu'il voyait. La femme de sa vie était devant lui, tenant le bras de son frère. Il pensait que c'était peut-être une mauvaise blague que le destin lui jouait.

—Que se passe t-il ici ?"

Demanda-t-il, complètement abasourdi.

Il cria désespérément, espérant que tout cela n'était qu'un cauchemar. "Qu'est-ce-que tout cela veut dire?"

Son frère, en l'apercevant, s'approcha avec un sourire, sans se rendre compte de ce qui se passait. "Frère, tu es enfin de retour", dit-il avec un grand sourire.

La jeune fille le regarda perplexe, incapable de croire qu'il était là.

—Bruno, ce n'est pas ce que tu penses, laisse-moi t'expliquer.

Dit-elle, incrédule alors qu'elle se retrouvait face à lui.

—Qu'est-ce que tu vas m'expliquer ? Que pendant que je t'attendais en Italie pour te marier, te voici fiancée à mon frère.

Il l'attrapa brusquement par le bras, la jeune fille se mit à pleurer désespérément.

Dante se tourna pour le pousser, complètement furieux.

—Qu'est-ce qui ne va pas chez toi, frère ? Comment oses-tu traiter ma fiancée comme ça ?

René, leur père, s'est immédiatement approché, les a pris tous les deux par le bras et les a conduits à son bureau.

—Vous ne réalisez pas que vous faites un spectacle ici, il y a visiblement un malentendu.

Dante se tourna vers lui avec une profonde haine, ne comprenant pas ce qui se passait réellement. Bruno ne savait pas comment le dire, c'était son petit frère et il ne voulait absolument pas lui faire de mal.

—Qu'est-ce qui ne va pas chez toi ? Pourquoi agis-tu de cette façon ?

Demanda-t-il, essayant de trouver une explication logique à tout cela.

«Votre fiancée est ma fiancée», répondit-il sans détour. "C'est le cas depuis six mois."

Dante pâlit en entendant cela, il n'arrivait pas à y croire. Son monde parfait venait de s'effondrer.

Bruno lui a montré des vidéos et des photos des deux dernières années qu'il a passées avec Shelsy, années qui se sont révélées être les mêmes que celles qu'il a passées avec Dante.

La belle et sculpturale mannequin Shelsy Cavalli Shiviello venait de se moquer des frères Leone de la pire des manières.

Dante quitta le bureau furieux, son père tenta en vain de le retenir.

—Tu n'es qu'une femme ordinaire, Shelsy. Comment as-tu pu me faire ça ? Je t'aime.

A-t-il crié, essayant de retenir les larmes qui s'échappaient.

Il lui attrapa le bras pour la traîner hors de la fête, sans se soucier de savoir si les invités les voyaient.

—Dante, je peux l'expliquer, je ne savais pas que Bruno était ton frère, tu es Dante Leone et lui c'est Bruno Vitalli, je jure que je pensais rompre avec lui le plus tôt possible.

La jeune fille a essayé de se justifier.

—Va-t'en, vous n'êtes qu'une racaille. Malheur à vous si vous osez encore vous approcher de l'un d'entre nous ! Je veux vous voir loin de nos vies et de notre famille, sinon vous paierez pour ce que vous nous avez fait.

Dante a crié furieusement parmi les invités. Ce qui aurait dû être le jour le plus heureux de sa vie s'est avéré être le plus triste.

—Assez de spectacle ! Qu'attendez-vous pour partir ? Tout le monde sort d'ici !

A-t-il crié aux invités, qui sont partis rapidement en chuchotant entre eux.

Sa mère s'approcha pour le prendre dans ses bras. Elle n'arrivait pas à croire ce qui se passait, c'était très difficile pour elle de voir son fils souffrir. Cette foutue salope les avait tous fait souffrir autant qu'eux.

Depuis qu'ils étaient petits, les frères étaient très proches, jusqu'à ce que Bruno parte en Italie pour poursuivre un master en architecture bioclimatique. Dante est resté à New York pour terminer ses études d'architecture, son père, René Leone, étant un architecte célèbre et reconnu dans le pays. Bruno a décidé d'utiliser le nom de famille de sa mère, Vitelli, parce qu'il voulait se faire un nom, tandis que Dante a utilisé le nom de famille de son père, sachant que cela lui ouvrirait des portes dans le monde de l'architecture.

Un an s'était écoulé depuis la découverte de la trahison de Shelsy. Dante était devenu un playboy promiscuité, son caractère n'avait pas changé, il était toujours le même farceur qu'avant, mais les femmes avaient perdu toute valeur à ses yeux. Il pensait qu'ils n'étaient bons que pour deux choses : le lit et les problèmes.

Bruno se concentrait sur son travail, pour lui il n'y avait rien d'autre à part ça : le travail et la famille. Il était devenu maussade, autoritaire, peut-être même amer. Comme il était l'aîné, son père avait insisté pour qu'il prenne le contrôle des entreprises, devenant PDG de la société Art Bio Leone, dont Dante était vice-président.

Son père avait décidé de lui confier des affaires afin qu'il puisse voyager avec sa femme, Mara Vitelli, qui, bien que n'étant pas la véritable mère de Bruno, agissait comme telle depuis son enfance. Il n'avait que de mauvais souvenirs de sa vraie mère, qui l'avait abandonné avec son père sans se soucier de ses besoins alors qu'il n'avait que quatre ans.

Il ne put se retenir, il profita de son corps mince et magnifique. Malgré le fait qu'il ne soit pas dans son état normal, il remarqua que c'était sa première fois. Il essaya de contrôler ses pulsions autant que possible, mais il savait qu'il se comportait comme un salaud. Mais si c'est ce que la fille voulait, c'est ce qu'elle obtenait.

Nicole ne pouvait pas croire que sa sœur Sondra insistait pour l'accompagner à une fête. C'était étrange, car elle n'était pas du genre à aller à des fêtes, et sa sœur n'était pas du genre à l'inviter. C'est pourquoi elle ne put pas refuser quand elle le lui demanda.

Elles arrivèrent à la fête et, après avoir passé un moment avec sa sœur et ses amis, un serveur renversa accidentellement une boisson sur sa robe.

—Nicole, qu'est-ce qui est arrivé à ta robe ?

S'exclama sa sœur, perturbée.

—Il vaut mieux monter pour que tu te changes. Brando a préparé une chambre pour nous, nos affaires y sont déjà.

—D'accord, Sondra, je vais monter pour me changer.

Elle faisait toujours ce que sa sœur lui demandait.

Elles montèrent dans la chambre, mais dès qu'elles arrivèrent, Sondra la poussa à l'intérieur et verrouilla la porte. Nicole ne comprenait pas ce qu'elle essayait de faire en la enfermant. La chambre était plongée dans l'obscurité. Elle chercha l'interrupteur pour allumer la lumière, mais elle sentit soudain de puissants bras l'attraper et la pousser sur le lit.

Elle entendit la voix rauque d'un homme. "Si c'est ton jeu, alors jouons tous les deux." L'homme déchira violemment sa robe, elle ne pouvait pas croire que cela lui arrivait. Elle essaya de crier, mais il lui couvrit la bouche de sa main. Elle ne voulait pas que cela soit sa première fois.

Il embrassa avidement son cou, ses grandes mains parcourant son corps. Elle tremblait de peur. Elle ressentit une douleur terrible lorsqu'il pénétra en elle, elle voulait simplement se réveiller de ce cauchemar, cet homme avait détruit son rêve d'arriver vierge à l'autel. Elle ne savait pas si elle pourrait surmonter cela.

Shelsy monta chercher Bruno, espérant qu'il ne découvre pas qu'elle avait payé le barman pour mettre un aphrodisiaque dans sa boisson. Elle entra dans la chambre plongée dans l'obscurité. Soudain, elle sentit qu'on la tirait vers le lit. Elle avait toujours voulu être avec Bruno quand ils étaient ensemble, mais il avait toujours refusé.

Il voulait attendre le mariage pour que ce soit une nuit spéciale. Elle pensait l'enivrer pendant leur nuit de noces pour qu'il ne se rende pas compte qu'elle avait déjà été avec un autre. Cette fois, elle espérait qu'avec la drogue dans son système, il ne le remarquerait pas.

Le lendemain matin, Bruno se réveilla en sursaut, il avait une gueule de bois terrible. Il entendit des sanglots à côté de lui, et à ce moment-là, il se souvint de tout. Cette stupide fille l'avait drogué pour se glisser dans son lit. Il ne comprenait pas pourquoi elle avait décidé de donner sa première fois de cette manière.

Nicole n'avait pas pu dormir après ce qui s'était passé. La peur la paralysait. Elle avait décidé de ne pas quitter la chambre. Si quelqu'un s'en rendait compte, on pourrait penser qu'elle avait cherché ce qui était arrivé. L'homme à ses côtés se réveilla. Toute la nuit, elle lui avait tourné le dos. Lorsqu'elle se tourna pour le regarder, elle vit qu'il la fixait.

Elle pouvait enfin voir le visage de l'animal inhumain qui l'avait prise de force. Il la regarda clairement en colère. Juste au moment où il allait dire quelque chose, la porte s'ouvrit. Sa sœur Sondra entra accompagnée de plusieurs journalistes. Nicole savait que sa sœur ne la supportait pas, mais elle ne l'aurait jamais cru capable de lui faire ça.

Furieux par instinct, Bruno essaya de couvrir le visage de la fille avec les draps. Il savait que c'était trop tard, les journalistes avaient déjà pris plusieurs photos d'elle. Il se précipita violemment vers la rousse et les journalistes.

—Qui vous croyez-vous pour envahir ainsi ma vie privée ?

Leur cria-t-il avec fureur.

Le ton qu'il utilisait pour dire cela alerta les journalistes qu'un gros problème allait survenir s'ils ne partaient pas immédiatement. Sondra sortit de la chambre avec eux, un large sourire se dessinant sur son visage.

Nicole ne pouvait pas arrêter de pleurer, ce qui désespéra Bruno.

—Arrête de pleurer, j'en ai assez de ton jeu. Tu avais tout très bien planifié. Pars immédiatement ou je ne réponds plus de rien.

—Je n'ai pas planifié ça, tout comme toi, je ne sais pas ce qui s'est passé. Je pense que ma sœur l'a planifié.

—DEGAGEEEEE.

Leandro fut réveillé par les bruits venant de la chambre voisine. La lumière du jour filtrait à travers la fenêtre. Il s'apprêtait à observer l'amour de sa vie qui se trouvait dans ses bras, mais il remarqua une chevelure blonde. Cette fille n'était clairement pas Nicole.

—Qui diable es-tu ?

Demanda-t-il perplexe.

—Je pourrais te poser la même question. Comment oses-tu prendre la place de Bruno ?

S'emporta Shelsy furieuse.

Tous les deux se turent pour ne pas être découverts. Qui diable faisait autant de bruit dans l'autre chambre ? Ils ne pouvaient pas croire qu'ils s'étaient trompés.

Continuer

Inspirés de vos vus

Autres livres par LeaFaes

Voir plus
Chapitres
Lire maintenant
Télécharger le livre