back
Télécharger l'appli
icon 0
icon Recharger
rightIcon
icon un livre d'histoire
rightIcon
icon Déconnexion
rightIcon
icon Télécharger l'appli
rightIcon
UN ODIEUX CHANTAGE

UN ODIEUX CHANTAGE

Ma Bel Dovi

5.0
avis
22.6K
Vues
52
Chapitres

Mr et Madame Martin's venaient de garer leurs nissan dernier modèle à la grande hôpital Dubois ....Son chauffeur sortit et leurs ouvrit la portière ,celui çi descendit, rajuste sa veste italien avant de prendre la direction du cabinet du docteur sans prendre la peine d'attendre sa tendre épouse . Dés que l'assistante annonça sa présence ce dernier annuella donc tout ses rendez-vous pour les raccompagner lui même vers son cabinet privée . Seul Dylan était resté debout ses mains dans la porche tout en manipulant son iPhone dernier modèle ... Sans relever la tête ... _ Elle a quoi docteur ? J'espère que ce n'ai rien de grave ? -Non Mr Martin's bien au contraire c'est une excellente nouvelle ....Votre femme est enceinte ,vous allez être papa ...Félicitations Monsieur Pendant que le sourire se dessina sur les lèvres de Darla ,heureuse d'être enfin mère, ce dont elle a toujours rêvé ,le visage de Dylan sombrait d'un coup .Combien de fois avait elle fait un test de grossesse mais c'était toujours en vain ,elle n'avait pas le temps d'exprimer sa joie que Dylan renversa violemment la chaise devant lui ce qui fit sursauté Darla et le docteur . Ses poings étaient déjà serré et on pouvait y voir clairement les veines sortit de son front . Son regard avait changé , on pouvait y lire de la fureur . Toute sa douleur était revenue d'un coup , il revoyait les images de Gretel son grand amour gisant dans un bain de sang avec son gros ventre . Un ventre qui portait son fils ,le fruit de leurs amours . Ses images ne faisaient qu'accentuer sa blessure ,ses dents craquaient et il luttait de toutes ses forces pour ne pas fait sortir le démon qui sommeille en lui devant le docteur et ses employés . << Il y a problème Mr Martin's ? >> S'empressa le docteur de demander contenu de sa réaction - Il n'y a rien à fêter puisque ce truc ,cette chose qu'elle porte en elle, ne verra jamais le jour .J'exige que vous la fassiez avorter et toute suite -QUOI ? Hurla Darla en entendant ça .....Non je t'en prie ,pas mon bébé ,Pitié ne me l'enlève pas continua t-elle de répéter en s'agenouillant de lui . C'est un tout petit être innocent ,Il n'a rien avoir avec nos histoires à nous les adultes . Pitié ne m'oblige pas à tuer mon bébé Dylan dégagea ses mains de lui et ordonna au docteur et ses employés de sortir de la pièce .Darla ne puis s'empêcher de continuer à le supplier à genoux les larmes aux yeux pour que ce coeur de glace puisse épargner la vie de son fils mais Dylan resta insensible à sa douleur . Pour lui rien ne compte ,la pitié n'existait plus dorénavant dans son vocabulaire . - Tu ferai mieux de consacrer cet énergie pour lui dire adieu ...Claque sa voix rauque qu'il est déjà au seuil de la porte - Non Dylan s'arrêta net - Cette fois çi je refuse de céder à ton chantage .C'est mon bébé et je ne compte en aucun cas m'en défait ...Tu m'a entendu ? Un rire jaune se dessina sur ses lèvres avant que ce dernier ne reviens sur ses pas - Soit tu avorte soit j'envoie ta minable famille croupir dernier les barreaux ....Je t'attends dans la voiture sans cet espèce de truc en toi sinon je jure que tu regretteras le jour tu es née - Tu es un monstre ,je te hais avec toutes la force du monde .Tu es maudit à jamais ,personne absolument personne ne t'aimera parce que tu n'a pas de coeur . Tu es un être minable et détestable Hurla t-elle avec colère et mépris ... Je te hais - Moi monstre ? Et ta famille alors ? Comment qualifie ce qu'eux ils m'ont fait ? ... Remercie moi plutôt de t'avoir pas laisser aller jusqu'à terme avant d'étrangler ton morveux sous tes yeux ... Dylan la nargue avec un sourire avant de disparaître la laissant plus bas que terre . Elle savait qu'il était un homme cruel ,manipulateur ,autoritaire et orgueilleux ,jamais elle n'avait mis sur sa liste qu'il était un assassin . Darla S'écroula au sol lorsque le docteur entra avec ses employés leurs matériaux en main. Il demanda à ce que sa salle d'opération soit équipés . Darla caressa son petit ventre , pleurant presque toutes les larmes de son corps .... Bienvenue dans le monde de Dylan ,un personnage qui vous fera voir de toutes les couleurs . Un personnage détestable 💔 et adorable 😍 à la fois.

Chapitre 1
Épisode 01

UN ODIEUX CHANTAGE

ÉPISODE : 01

Pour la énième fois , Dylan regarda sa montre ,il était évident que l'environnement dans lequel il se trouvait ne l'enchantait guère ,il était plutôt corps présent esprit ailleurs . Lorsqu'il releva enfin la tête vers ses collaborateurs ,il s'était rendu compte que leurs yeux étaient entrain de le fixer .

Dylan : Quoi ?

Jaurès : Sérieux ? Tu nous pose vraiment cette question ?

Dylan : C'est vrai je suis distrait . Je n'ai saisis un piètre mot de tout ce que vous avez raconté . Ce qui voudra dire que cette séance doit être reporter ... Tonne sa voix rauque

Jaurès : Dylan s'il te plaît ! On ne vas pas revenue sur ce même dossier pitié .

Dylan : Je suis le président de cette fondation si je dis qu'on annule tout ,on l'annule et c'est tout repris t-il en se relevant pour rassembler ses dossiers . Messieurs Dames ,ma secrétaire vous informera du prochain rendez-vous ... J'ai un avion à prendre . Tonne sa voix qu'il était déjà dehors près de son véhicule où il s'apprêtait à monter .

Jaurès : Dylan ? Attends moi !

Dylan : Quoi encore ?

Jaurès : Sérieusement ? tu as vraiment annulé une affaire qui vaut plus de Cinq millions ?

Dylan : Reporter mon frère , Il faut savoir faire la nuances

Jaurès : Et tout ça pour Gretel je suppose ?

Dylan : Je pourrais passer toutes une éternité à t'expliquer tu ne pourras pas comprendre ,Alors il vaut mieux que j'y aille

Jaurès : Je n'ai jamais vu un homme mettre une femme au devant de l'argent . C'est l'argent avant les femmes mon frère .

Dylan : Gretel n'est pas n'importe quelle femme ,c'est ma femme ,mon épouse ,la futur mère de mon fils ,mon premier garçon .. Elle est tout mon univers . Comment pourras tu comprends si tu passe ton temps à faire un mélange de fruit ?

Jaurès : Je comprends que Gretel soit une magnifique femme mais ...

Dylan : Non ! Tu es complètement hors de la plaque le coupa t-il ...Gretel ce n'ai pas seulement que la beauté ,c'est tout son fond qui me rends dingue ,elle est douce , attentionné ,un coeur en or. Elle est capable de sacrifier sa vie pour les autres ,elle a sût s'imposer dans mon cœur et dans le coeur de ma famille . Elle est la personne qui me comprend sans que je ne prononce un seul mot,la personne qui me fait rire quand je suis triste. Elle as toujours eu le pouvoir de guérir toutes mes blessures. C'est une perle rare et je n'ai pas l'intention de primer mon travail avant elle . Elle passe avant tout le reste . Maintenant tu me lâche la grappe .

Riddick : Elle a décortiqué le gros lot ma frangine adorée tonne une voix près d'eux .

Dylan : Tu rentre avec moi ?

Riddick : Et laissez tout ses belles nichons ? Ça jamais

Dylan : Je croyais avoir trouver de différents filles à chacun de tes réveils ? Quoi les 7 filles ne suffisent pas ?

Riddick : Tout comme tu l'as dit plus tôt à ton ami et associé , même si je passais une éternité à t'expliquer ,tu ne pourras pas comprendre .

Dylan : Ok ! Mais j'espère que tu te protège au moins ?

Riddick : T'inquiète pas , j'assume trop bien ce côté .

Dylan : Ok je vais à l'hôtel chercher ma valise ,on se voit dans combien de jours ?

Riddick : Dans une semaine au plus

Dylan : Non mais t'ai malade ? C'est pas parce-que j'ai épousé ta soeur qu'il faut en abuser hein . Je te veux au pays dans trois jours sinon tu peux dire adieu à ton poste ... Jaurès je te laisse finir le reste du travail . termine t-il qu'il s'était déjà engouffré dans son véhicule . Riddick essaie de négocier mais il demanda au chauffeur de démarrer sans plus attendre . Il connaît bien de quoi son beau frère était capable , pour lui il n'y a que les fêtes et les femmes qui compte . Il en a de la chance car sa sœur s'est marié avec l'un des plus gros maniaque de l'or . Dylan dirige la mine familiale ,son père étant un peu souffrant de la leucémie ,lui avait laissé toute la charge . Depuis plus de quatre ans qu'il en ai le président , aucun autre mine n'avait réussit à le détrôner . Il ouvre sa malette et en sors une boîte qui contenait un magnifique collier certifié d'or . Il sourit en imaginant sa femme la porter à son cou , il referme la boîte en jetant une dernière fois un coup d'œil à sa montre .

Dylan : Combien d'heures pourrais je arriver en Côte d'Ivoire ?

<< On fera quatre heures de vol Monsieur >> lui réponds son chauffeur qui est en même temps son pilote

Dylan : Rebrousse chemin et amène moi directement à l'aéroport ,j'ai déjà le nécessaire avec moi .

Il hoche la tête et s'exécute ... Dylan ne tarde pas à envoyer un Email à son ami et associé lui demandant d'offrir ses effets personnels laissés dans sa chambre d'hôtel à des oeuvres caritatives . Dylan n'ai pas seulement un mari attentionné , amoureux et fidèle ,il a aussi un bon fond . Il n'y a pas un mois où il ne fait pas du bénévolat . Aider les plus nécessiteux est sa plus grande vocation . Même l'institution d'aide que gère Gretel en prodiguant des soins aux nécessiteux ,il en ai le donateur Numéro Uno.

Dès que le véhicule stop le moteur ,il en sort pour régler quelques formalités pendant que son pilote et des techniciens jettent un dernier coup d'œil au mécanisme . Une fois que tout a été contrôlé , il s'installe et la minute qui avait suivit son jet survolait déjà les terres Camerounaise . Il avait très hâte de retrouver les bras de sa femme . Une semaine sans la voir ni la toucher était une supplice pour lui . Bien qu'il passait la majeur partie de son heure de pause à discuter en appels vidéo avec Gretel ,il en avait conclut que ce n'était pas assez . Il avait toujours détesté être loin d'elle voilà pourquoi à chacun de ses voyages dans un autre pays ou un autre continent il l'entraînait toujours avec qu'elle mais malheureusement cette fois-ci et la précédente fois ce n'était pas possible dû à sa grossesse . Un sourire étire ses lèvres en repensant au jour où on lui avait annoncer le sexe du bébé . Un petit bonhomme ,il allait pouvoir passer du temps avec lui dans sa salle de gymnastique et jouer au foot avec lui . Tout le long du voyage ,il n'avait fait que ressasser leurs moment clés à sa femme et lui . Il n'avait pas arrêté de sourire tout le long du vol, Heureusement ,il avait voyager avec son Jet privée sinon beaucoup l'auraient prise pour un fou alors qu'en réalité ce n'était que le fruits de son bonheur . C'est à la hâte qu'il descendit de l'avion après que celui-ci se soit atterris . Il était 19h tapante lorsqu'il frôlait le sol ivoirien , son premier geste était de lancer le numéro de Gretel qui ne décrocha qu'après plusieurs série de sonnerie .

<< Mon mignon ? >>

Dylan : Pourquoi tu as mis du temps à répondre ? Tout va bien ? Rassure moi

<< Je vais super bien mon mignon ...Et la réunion ,tu as finalement signé l'accord ?

Dylan : Disons plutôt que je n'ai aucune envie de parler boulot ... T'es où ?

<< Pourquoi tu veux savoir ?>>

Dylan :Réponds ! Vocifie t-il de sa voix rauque et carrément sexy

<< Disons que je suis toute nue dans mon dressing entrain de choisir le flingue qui m'irait pour l'événement de Smay >>

Un Merde sortit faiblement de ses lèvres . Comment il avait pu oublier que la meilleure amie de sa femme présentait aujourd'hui sa collection ? Si s'était rappelé ,il n'aurait pas annuler sa réunion . Smay et Gretel c'est une histoire de coeur , on dirait même pas des amie mais des soeurs . Elles se soutiennent toujours dans tout les situations possible . Jamais Gretel ne raterai l'événement du siècle de sa meilleure amie même pas pour son tendre époux . Et lui il avait tout plaqué uniquement pour elle . Il ne rêvait que d'une chose ,se perdre au fond d'elle . Il jetait un coup rapide à sa montre ,il sonnait à peine 19h alors que l'événement était à 20h 30 . Il n'avait pas beaucoup de temps devant lui . Il décolla le téléphone de l'oreille en interpellant son chauffeur

Dylan : Accélère s'il te plaît

Il exécute

<< Eh oh t'ai toujours là ? >>

Dylan : Oui bébé ! Juste que ta superbe copine vient de ruiner mes chances de developer mes envies un peu salade je veux dire !

<< C'était quoi au menu ? Me faire l'amour via ton téléphone portable ? >>

Dylan : Plutôt t'allonger sur le plan de cuisine et de goûter jusqu'à ce que tu j'aillis dans ma bouche

<< Ensuite >>

Dylan : J'aurais voulut faire des choses vraiment très malsain mais puisque tu porte mon bonhomme ,je me contenterai juste de deux ou trois petites coup rapide ...

Sa voix était éclatant à l'autre bout du fil

<< J'adorerais être dans les bras de mon mignon petit charmeur mais pour l'heure toi tu dois aller finaliser ton dernier contrat et moi m'habiller pour rejoindre Smay ... >>

Le véhicule de Dylan venait de se garer dans la grande cours . Il n'attend même pas que son chauffeur vient lui ouvrir qu'il se roue déjà hors du véhicule en a empoignant directement l'escalier toujours son téléphone à l'oreille en discutant tout calmement avec qu'elle . Il ne lui en faut pas plus de deux minutes avant d'être à la porte de sa chambre . Son sourire s'agrandit en voyant sa femme de dos mais toujours nue en frontant son corps de pommade ,il s'y faufile sur la pointe des pieds

Dylan : J’aime tellement te voir te caresser. Cela me rend fou… Et c’est un de ces trucs qui me fait perdre la raison et toute notion de décence ...

Gretel ne put s'empêcher de sursauter en attendant la voix de son Mari dernière son dos . Elle écarquillés les yeux en raccrochant son téléphone

Gretel : Mais qu'est-ce que tu fait la ?

Dylan : J’ai vraiment essayé de me concentrer sur mon travail mais rien n’y fait… Plus je cherche à t’effacer de mes pensées, plus tu envahis mon esprit. . Tu me manques tellement que je n’arrive ni à réfléchir ni à dormir encore moins me concentrer à quoique ce sois . Je suis prisonnié de mes pensées et je ne peux pas fonctionner normalement tant que je ne t'aurais pas embrasser et toucher mon petit bonhomme .. Tonne sa voix qu'il s'empare déjà des lèvres de sa dulcinée . Après quelques minutes de pur intense,ce dernier se détache enfin d'elle en s'agenouillant pour poser sa tête contre le gros ventre de sa femme .

Dylan : Coucou bonhomme , c'est papa . Tu ne peux pas t’imaginer à quel point je suis impatient de te tenir dans mes bras. Je t’imagine déjà, pleurant à ta naissance. Mais ce seront des pleurs de joie, cette joie d’avoir un père et une mère heureux de t’avoir conçu dans l'amour . Toi et ta maman vous êtes ce que j'ai de plus sacré au monde . Je romperais tout les contrats possible pour être auprès de vous . Toi et maman vous valez tous les sacrifices du monde mon chéri.

Il lui caresse le ventre et y dépose des milliers de baisers avant de se redresser pour capturer de nouveau les lèvres de Gretel . C'est fou comme il est accros à cette femme , cette bout de femme qui a sût dompter la sauvagerie en lui ,qui a sût le mettre dans la droiture . Lui qui ne jurait que par le sang et les armes .

Dylan : Je meurs d’envie de te faire l’amour. Là… Tout de suite… Maintenant même

Gretel : Il y a l'événement ...

Il replonge de nouveau sur ses lèvres en collant son début d'érection sur sa cuisse pour lui stipuler son envie

Dylan :Pour l'heure je m'en fou royalement de ta dévotion à Smay .Ton portable s'il te plaît

Gretel : Que veux tu faire avec ?

Dylan : Chutttt s'il te plaît ,donne le moi

Gretel se détacha de lui et saisit son portable qu'elle lui tendit . Il fouilla le journal d'appels avant de le porter à son oreille .

<< Grel dis-moi que tu es déjà arrivé , je suis entrain de paniquer et ...

Dylan : Salut !

<< Dylan ? Non mais tu ne devrais pas être au Cameroun toi ? >>

Dylan : Disons que j'ai fait un petit détour l'histoire de me réchauffer un peu les bactéries . Une semaine sans elle était insupportable alors tu permets qu'elle accuse un peu de retard ?

<< Je comprends et tu es dans ton plein droit mais de grâce ramène la moi vite sinon je risque de suffoquer face à tout ce monde ... >>

Dylan : Je ferai très vite belle sœur Dit il qu'il lança le téléphone sur le lit en resserrant de nouveau sa femme contre son énorme torse . Le sourire plaqué sur le visage de chacun , ils ne se quittaient plus du regard .

Gretel :Tu lui as dit qu'on ferai vite alors dis moi pourquoi tu es encore trop habillée ?

Dylan : J'attends juste que ma femme se décide à me les enlever ...

Gretel : Et bien remedions toute suite à ça ...

La veste de Dylan venait de tomber au sol et les boutons de son chemisier s'éclatent les uns après les autres jusqu'à ce que son magnifique torse apparaît sous les yeux pleine de désir de sa femme ,la boucle de sa ceinture suivit le même trajet libérant la verge tendu de ce dernier . Si elle avait poussé un crie de terreur à sa première vue ,elle s'en était habitué tout ses années de vie de couple . Tout doucement cette dernière s'agenouille devant lui ,Dylan rejette la tête en arrière en comprenait ce qu'elle avait l'intention de lui faire . La fellation , c'est son fantasme . Deux coups de langue sur son sexe suffit à le faire pousser un long soupir. Gretel s'amusait à passer des coups de langue le plus lentement possible , elle voulait le pousser à ses retranchements .Elle savait que c'était ce qu'il aimait le plus , elle en avait tellement pratiqué sur lui que cela ne la dégoûte plus du tout . Après des minutes à le torturer ,elle l'engloutit finalement en plein bouche en le faisant geindre . Naturellement ses mains viennent se poser dans ses chevelures pour lui indiquer le rythme adéquat .Le sexe avec Gretel est différent de tout celle qu'il avait eu à fréquenter . Avec les autres ,il n'a jamais sût être doux ,sa bestialité prenait toujours le dessus mais avec Gretel c'est tout le contraire ,elle est d'une telle douceur ,qu'il était impossible pour lui de lui montrer son côté bestial . Est-ce parcequ'elle était celui qui l'avait dépucelée ? Il ne saurait répondre à cette question puisque lui même n'arrive pas à trouver comment cette bout de femme avait réussit à la façonner à son image . Dylan continue à guider lentement le rythme des vas et viens dans sa bouche . Il halète ,crie et hurle tout son plaisir . Cette lenteur qu'elle avait de pomper et lécher sa verge était unique . Sentant qu'il était à bout ,il sort de la bouche de sa femme pour répandre son nectar dans un papier mouchoir . Bien qu'il adorait voir ses précédentes soupirant avaler son jus , pour lui il n'était pas question d'infliger cela à Gretel . La souiller de cette façon n'était pas d'actualité . Il se sent pousser sur le lit et sans cris égard ,sa femme grimpa sur le lit et son sexe engloutit le long sexe de Dylan,un peu ramollir dû à sa jouissance . Les gémissements du couple remplissent la pièce , heureusement il n'y avait pas grand personnel pour les entendre prendre du plaisir . Ses vas et viens étaient lent , Dylan aurait voulut l'obliger à bouger un peu plus , pourquoi pas la renverser et prendre enfin les reines ? Mais il avait peur pour son bébé alors il s'est contenté suivre son rythme à elle en la guidant dans ses mouvements de reins . Une main sur sa hanche ,son autre main venait titiller ses tétons ,il l'enroule et le pince par moment faisant dupliquer le plaisir de cette dernière .

Dylan : Je ne veux pas te brusquer mais j'ai besoin que tu augmente un peu plus la cadence

Gretel ne se fait pas prier et augmente la cadence ,ses deux mains se mettent à caresser et à griffer le torse de ce dernier . Les deux jouissent dans un énorme crie avant qu'elle ne se laisse tomber à côté d'elle la respiration toute saccagé et couvert de sueur . Une fois que leurs battement de coeur soit redevenu normal ,Dylan soulève sa femme pour la conduire à la douche pour lui redonner un autre bain .

Les voilà tout magnifique dans leurs tenue , bien que son ventre soit bien ronde et énorme ,celle-ci n'enlève rien à sa beauté . Elle était divine dans sa mimi robe ovale ,il ne lui manquait qu'une seule chose pour être parfaite . Son collier certifié en or massif ,elle sourit en voyant le bijou dans la main de son Mari . Celui ci relève sa chevelure et la lui mets .

Dylan :Tu es la plus belle femme du monde et je ne remecierai jamais assez le ciel de t'avoir faire rentrer dans ma vie .

Gretel : N'exagère pas non plus mon mignon

Dylan : Je suis très sérieux bébé . J’ai mis du temps à trouver la perfection et je ne suis pas prêt à te laisser partir. Fais-toi à l’idée que tu es coincée avec moi pour le restant de tes jours .

Gretel : Figure toi que je n'avais l'intention d'aller nul part . Je suis très heureuse d'être coincer avec toi ,mon fou adoré. Réponds t-elle en frontant son nez à celui de son mari . Leurs lèvres étaient collé l'un à l'autre sans qu'ils ne s'embrassent .

Dylan : Merci de m’aimer tel que je suis. Je te promets que je vais faire tout mon possible pour faire de toi la femme la plus heureuse au monde. Parce que tu le mérites. Parce que je t’aime plus que les mots ne peuvent l’exprimer.

Gretel : Tu as déjà réussit ta mission beau gosse car je suis red dingue de tout ce que tu représente et moi non plus je ne conçois pas ma vie sans toi .

Dylan lui mord la lèvres inférieure et c'est reparti pour un baiser des plus passionnant. Lorsqu'ils arrivent au cocktail, tout les caméras étaient braqués sur eux , les paparazzis d'un côté et les journalistes d'un autre côté . Dylan a eu toutes les peines du monde en se braquant devant son épouse afin de la faire rentrer sans aucun incident .

Dylan : Ça va ? Tu n'a rien ? Se presse t-il de demander

Gretel : Ça va ,je suis en entier .... Tu viens ? On va voir Smay

Dylan : Vas-y bébé , moi je dois passer par derrière pour passer un appel à Laura , J'ai besoin de prendre les nouvelles de Papa

Gretel : Ok vas-y ,moi je serai dans les vestiaires ...

Dylan : Cool réponds t-il en scellant de nouveau les lèvres de sa dulcinée . Il s'accroupit près d'elle en caressant son ventre .

Dylan : Alors champion ? Tu veillerai sur maman . Je te la confie ok ? Moi sans elle , moi je meurs

Gretel : Ne sois pas idiot ... Et ne parle pas de mort aussi .

Dylan : À vos ordre sa majesté

Il pose un baiser sur son ventre avant de se redresser pour caresser ensuite le visage de Gretel .

Dylan : Fais attention à toi

Gretel : On se verras juste dans cinq petites minutes ...

Elle lui pose un baiser chaste avant de disparaitre à la rencontre de son amie. Dylan sort par la porte de derrière pour éviter une nouvelle fois être perturber par les paparazzis . Il lança son appel et bout d'une minute une voix se fit entendre

<< Salut frangin >>

Dylan : Eh tête de linotte c'est comment ?

<< Ça va pas mal >>

Dylan : Et papa ?

<< Hier il n'était pas très en forme mais aujourd'hui il a l'air beaucoup mieux qu'hier en tout cas . Ta femme s'en occupe trop bien , Et toi tu reviens quand ? >>

Dylan : Déjà de retour , je passerai à la maison demain très tôt avec Gretel . On ai à l'événement de Smay et on rentrera sûrement tard

<< Je ne comprendrai jamais comment la gentille Gretel s'est liée d'amitié à cette peste de Smay ? >>

Dylan : Laura ?

<< Ok j'en parle plus mais fait gaffe à toi frangin . Ses genres de femme sont pire que lucifer >>

Dylan : Smay est une fille géniale , Donne toi une chance de mieux la connaître et tu verras

<< Gretel est une femme géniale ,qui m'a conquise en une seconde par contre son amie , personne ne me sortira de la tête qu'elle en pince pour toi >>

Dylan: Laura s'il te plaît , arrête avec ses sottises et même si c'était le cas . Elle n'a aucune chance , je suis un homme très amoureux et fidèle .

<< C'est vrai je l'avoue , elle n'a aucune chance , aucune d'ailleurs ... >>

Laura ne mentait pas ,aucune femme ne saurait rivaliser avec Gretel dans le coeur de Dylan . Dylan et sa sœur continuaient leurs discussion lorsque des hurlements de supplications lui parviennent .

<< Au secours ! Aidez moi >>

<< Qu'est-ce qui se passe ? >> S'empressait sa soeur de demander

Dylan : Aucune idée , Je vais aller jeter un coup d'œil .

<< Non Dylan n'y vais pas , C'est peut-être dangereux >>

Dylan la l'assure et se roule vers l'endroit où il avait entendu les plaintes plus tôt . Quelques enjambés étaient suffisant pour découvrir l'horreur sous ses yeux . Un homme matyrisait une femme pendant que l'autre fouillait son sac à main

Dylan : Relâchez là toute suite !

Celui qui avait le sac en main , le lança au sol en brandissant le couteau vers Dylan qui depuis était resté serein

Dylan : Je ne veux pas vous faire mal , tout ce que je veux ,c'est que vous la libérer et que vous lui remettrais gentiment son sac à main ... Mais si vous ne le faites pas dans deux petites minutes , je vous casserai à chacun vos dix doigts . Renchérit il le plus tranquillement possible laissant les deux hommes très furieux de son ultimatum . Ils se lancent des regards et le second soulèva violemment la femme en la tenant fermement . Ses cheveux recouvraient son visage et sa robe était déchiré dévoilant ses jambes longue et fine

<< Donne une bonne leçon à cet imbécile qui se crois le Thor des histoires de fiction à la TV >>

Dylan mets son téléphone en porche et reprends sa position initiale .

Dylan : Je vous aurais prévenu ... Dit il en faisant des mains pour qu'il se rapproche . L'homme fonce vers lui avec le couteau et dans un seul mouvement il la lui saisit ,le contourne pour revenir l'enfoncer dans la paume de ses mains le faisant hurler comme il n'était pas possible . Il reprends sa position et signale au second de s'approcher . Il roule des yeux vers son ami qui se tordait toujours de douleur au sol . Il poussa la femme vers Dylan en prenant ses jambes à son cou . Dylan la réception à temps pour ne pas qu'elle se fasse de nouveau mal . Elle pleurait à chaude larmes et saignait du nez . Lorsqu'il lui relevait ses chevelures du visage ,il était hypnotisé par sa grande beauté , bien qu'il l'avait un peu amoché du visage , il faut être aveugle pour ne pas voir cette beauté qu'elle dégageait .

Dylan : C'est bon , c'est finit maintenant calmez vous .

<< Merci ! Merci de m'avoir ... >>

Elle ne pût terminer sa phrase qu'elle s'était déjà écroulé dans les bras de Dylan ... L'homme au sol profite du faites qu'il se préoccupe de la jeune femme pour s'en fuir à son tour . Dylan ne réussissant par à réveiller la pauvre femme l'a souleva pour la conduire à l'immeuble où sa femme pourrait lui venir en aide . À peine arrivée qu'une autre femme cours vers eux en panique

<< Darla ? Qu'est qui lui est arrivé ? >>

Dylan : Vous la connaissez ?

<< C'est mon amie , elle était sortit prendre un appel et depuis je ne faisais que la chercher ...>>

Dylan : Deux hommes ont faillit la violer

<< Quoi ? Mais comment est-ce possible ? >>

Dylan : Calmez-vous ! Ils n'y sont pas arrivés . J'étais arrivée à temps . Elle s'est sûrement évanouie dû au stresse .

Dylan fait signe au secouriste venant superviser l'événement pour venir en aide à Darla . Il ne bougeait pas jusqu'à ce que la jeune femme repris connaissance .

<< Vous êtes le monsieur qui m'a sauvé >>

Dylan : Dylan Martin's

<< Darla Reyes >>

Les deux se prennent à peine la main que la porte de derrière s'ouvre sur Gretel et Smay . Dylan retira sa main et se retourna vers son épouse .

Gretel : Chéri ! Qu'est-ce qui se passe ? Demanda t-elle à la hâte en prenant en coupe le visage de son homme

Darla : Votre homme a été un super héros , il vient de me sauver d'une agression de viol . Je vous en serai éternellement reconnaissant .

Dylan : C'était trois fois rien ...

Gretel : Gretel Martin's , sa femme se présente t-elle en brandissant fièrement sa bague devant Darla

Darla : Enchanté Madame Martin's

Gretel : Je suis médecin ,laissez moi jeter un coup d'œil à vos hématomes

Elle se laissa examiner , Gretel sort des cachet de son sac et la lui tendit

Gretel : Heureusement les blessure sont superficielle ... Prenez ses médicaments , ça calmera votre début de fièvre .

Darla : Merci ! Vous êtes aussi gentille que votre mari . J'espère que votre enfant aura également un bon coeur

Gretel : C'est vrai , on ai parfait ensemble . Merci pour le souhait .

Darla : Je vous en pris , il faut que j'y aille ...

Gretel : Vous ne portez pas plainte ?

Darla : En faites ,je viens à peine de fouler les sol ivoirien . Si c'était à Paris ,je saurais quoi faire mais ici j'ai aucune notion. Mais ne vous inquiétez pas , mon père est l'un des commissaire du pays , il saura comment gérer cette affaire . Encore une fois merci

Gretel : Je vois...Prenez soin de vous et surtout de vos blessures

Darla et son amie remercient une fois encore le couple avant que leur voiture ne disparaisse complétement de leurs champs de vision

Gretel : Alors c'est excitant de secourir une très belle femme ?

Dylan : Voyons voir ? Dit il en faisant mine de réfléchir ... Assez mais tu veux que je te dise , elle a beau être dessiné comme une mannequin , moi je n'ai d'yeux que pour toi madame Martin's ...

Gretel : Je le sais ... J'ai confiance en toi aveuglément en plus ...

Dylan: Tu as plutôt intérêt madame la doctoresse ...

Leurs nez se flottent l'un contre l'autre ,puis c'est le tout de leurs lèvres . Dylan y passe sa langue en la mordant légèrement . Un raclement de gorge le fit exploser de rire .

Smay : Il y a des célibataires endurant près de vous au cas ce détail vous aurez échappé ...

Gretel : Smay chérie ,t'ai célibataires parceque tu le veux .

Smay : Non ma belle ,je dirais ne pas avoir encore rencontrer le bon . Un qui t'adore et qui te vénère comme ton mari . Je veux aussi une perle rare comme lui ... Ma part de Dylan

Dylan est rouge verte en entendant ses mots ,il se rappela de sa conversation avec Laura . Au même moment la jeune femme rappelait pour prendre de ses nouvelles . Après l'avoir rassurer ,ils retournent à l'événement qui ne tarde pas à débuter . Les magnifiques robes Glamour de Smay défilait sur le grand podium attirant presque tout les regards .

Dylan : Celle çi serait parfaite sur toi ...

Gretel : Soit pas idiot , moi avec mon gros ventre ,je ressemblais sûrement à une grosse baleine

Dylan : Tu es magnifique , n'en doute plus jamais mais si tu veux ,tu la mettras dans un mois ,mon bout chou serait déjà parmi nous . Laura le garderai et nous nous partirons pour une journée entière en amoureux

Gretel : J'adore cette idée ....

Les deux couples n'avaient pas arrêter de se câliner , bécoter durant toutes le défiler . Un couple que beaucoup enviaient pour leurs alchimie ,leurs complicité .

Gretel sommolait au chemin de retour , trimballer son gros ventre durant la soirée l'avait épuisée . Dylan le savais c'est pour cela qu'il l'avait laissé se reposer . Il l'admirait durant son sommeil ,il se disait avoir une chance extraordinaire d'avoir une aussi magnifique femme et Dieu le bénira encore plus en lui donnant un enfant . Il roula encore un bout de temps lorsque la voiture commencèrent d'un coup à ralentir .

Dylan : Non non ... Pas ça ,je t'en prie ... Pitié pitié pitié ....

Ses supplications n'avaient rien arrangé du tout ,la voiture s'est soudain arrêter , c'était pas une panne d'essence mais une panne mécanique . Il tapa violemment son volant en grognant . Sa femme se réveillera en sursaut

Gretel : On ai arrivée ?

Dylan : On a une panne , j'ai été idiot de n'avoir pas ramener le chauffeur avec nous . Je suis nul en mécanique . On va devoir attendre ici au beau milieu de nul part jusqu'à ce que le chauffeur arrive . Attends je l'appelle

Dès qu'il pris son téléphone , Gretel l'a lui arracha des mains

Gretel : On ai pas si loin de la ville , marcher nous fera un grand bien ..

Dylan : Non ,tu es fatiguée en plus tu es enceinte

Gretel : Chérie ,je suis médecin et être enceinte n'est pas une handicap . Je suis à 8 mois de grossesse ,marcher m'ai capitale ... termine t-elle qu'elle se précipita hors de la voiture ... Dylan fut obligé de la suivre . Nos amoureux poursuivent leurs routes en riant et en se taquinant .

Dylan : Attend bébé ,il faut que je me soulage un instant ..

Gretel : D'accord vas-y

Elle lui tire le col de son chemisier en plaquant ses lèvres contre les siennes . Dylan s'éloigne et se mets à pisser un peu loin d'elle . Il relevait la tête vers la gauche qu'il remarquant une voiture à toute à l'allure dirigeant tout droit sur sa femme . Il s'est mise à hurler vers elle mais trop tard . La voiture venait de la percuter ,la balançant en haut pour la fit retomber au sol sous les yeux rouges de Dylan .

MA BEL DOVI ❤️

Télécharger le livre